‹ Retour Magazine

N° 199

Février / Mars
Multicoques Mag n°199

Multicoques Mag

Numéro : 199

Parution : Février / Mars 2020

Version numérique 6,50 Produit téléchargeable Acheter le PDF
Version papier -Frais de port offerts 7,90 Acheter le magazine

Produit en stock


Sommaire du Multicoques Mag n°199 - Février / Mars 2020

ESSAIS VOILE
Aventura 44
New Nautitech 46 Open
Eagle Class 53
Hélia 44 occasion

ESSAI MOTEUR
Lagoon SIXTY 7

DOSSIER
Afrique du Sud : l’autre pays du multi

VOYAGES
Cartes postales
Menjangan – Indonésie
Un été sur la côte est des USA

CHRONIQUE AUTOUR DU MONDE
La Réunion

DESTINATION LOCATION
Sainte-Lucie

PRATIQUE
Le match motorisation
B.a.-ba du cata : bien manger à bord
Diagnostic : les bossoirs

SALON
Miami Boat Show

RUBRIQUES
Au portant
L’œil du photographe
Echos des pontons
Shopping
Spots des lecteurs
Petites annonces
Chic et choque : Jimmy Cornell

In-ter-na-tio-nal !

Paris est déjà dans le sillage de l’année passée, Düsseldorf à peine terminé et nous voilà déjà en route pour Miami, où une quarantaine de multicoques nous attendent. Un constat : nos bateaux à deux ou trois coques sont construits, présentés et vendus partout dans le monde. Toujours plus. Jamais autant de multicoques n’ont été amarrés au Miami Marine Stadium. Dans le même temps, les chantiers d’Afrique du Sud produisent des catamarans à la finition toujours plus flatteuse, Aquila agrandit son usine en Chine, et CNB-Lagoon, à Bordeaux, a poussé les monocoques hors de ses murs pour se consacrer exclusivement à la construction de catamarans de plus de 50 pieds. Partout, le même enthousiasme, la volonté d’innover, des nouveaux modèles, sans oublier l’intérêt pour les powercats. Incontestablement, les multicoques ont l’alizé en poupe. Décomplexés des anciens schémas de l’apprentissage de la navigation au tableau noir, ils attirent toujours plus de plaisanciers, séduits par le confort, l’absence de gîte et la facilité de manœuvre. Des propriétaires qui naviguent, traversent les océans, découvrent de nouvelles contrées – tropicales ou glacées. Des marins qui louent, le temps d’une semaine ou deux, un multicoque dans un archipel paradisiaque. Décidément, la terre est belle… et bien ronde pour un multi !

Emmanuel van Deth / Rédacteur en chef

 

Il était une fois…

Chez Multicoques Mag, nous aimons les histoires. Et plus encore, les transmettre, ce qui explique les innombrables récits de croisières que vous avez pu lire dans nos pages depuis la création du magazine en 1985… Mais voici peut-être l’une des plus belles que nous vous ayons contées : L’autre jour, un vieux monsieur entre dans les locaux d’une des associations que nous aimons soutenir dans le milieu du nautisme, et dépose un carton sur un bureau du responsable, et repart aussi simplement qu’il est entré. Dans le carton, un petit mot : « Voici ce que j’ai mis de côté au cours de ces dernières années, je suis certain aujourd’hui que vous en ferez bon usage. » Accompagnant le mot, 18 000 euros en billets de 20 ! Un geste d’autant plus beau qu’il est, et restera, anonyme. Merci à tous ceux d’entre vous qui permettent aux associations de vivre et d’aider les autres, la solidarité des gens de mer n’est définitivement pas un vain mot !
Bonnes navs et… profitez !
Gerbert Rambaud – Directeur général de Jours de Passions
Jean-Christophe Guillaumin – Captain de Multicoques Mag

 

 

Vous aimez cet article ?

aucune note

Partagez cet article