‹ Retour essai

Lagoon SIXTY 7 : Le grand luxe (presque) abordable

Le succès initié par la gamme grande plaisance du constructeur Lagoon, leader mondial du segment des multicoques habitables, encourage logiquement la sortie de nouveaux modèles, comme ce SIXTY 7 dévoilé en septembre dernier lors du Cannes Yachting Festival. L’univers du yachting de luxe s’impose désormais sous la barre des 70 pieds. Ce monde à part devient dès lors plus accessible, sans confiscation des attributs et prestations propres à cette classe.

Pourquoi ne pas faire profiter des caractéristiques aussi généreuses que rationnelles du Lagoon SEVENTY 8 (lire essai dans MM190) à un modèle sensiblement plus petit ? L’idée serait d’offrir un standard « grande plaisance » à un peu plus de privilégiés... C’est la réflexion, bien appuyée par la demande des clients du Lagoon 630 MY, désireux de profiter de l’univers de cette récente gamme, qu’a menée les équipes du chantier. En s’adressant à une clientèle plus large, la demande pourrait être plus forte : le constructeur basé à Bordeaux (France) s’est organisé en conséquence. Ainsi, les hangars dédiés à la fabrication des CNB ont été réquisitionnés - suite à la délocalisation de la production des monocoques en Italie, chez Monte Carlo Yachts. Dans ces ateliers dédiés, les coques, nacelles, ponts et superstructures sont produits en sandwich verre/balsa/vinylester sous infusion en une dizaine de jours. Les finitions prennent huit à dix semaines ; le commanditaire peut espérer voir son multicoque à l’eau quatre à cinq mois après l’approbation de son engagement. Un délai très court plutôt inhabituel dans le domaine du luxe.

Un développement très abouti

Lors de la production d’un yacht entièrement custom, une grande partie du temps est consacrée au choix des aménagements et aux finitions. Dans ce domaine, l’expérience acquise depuis de longues décennies permet de devancer la demande du client dans la plupart des cas. Ce qui est chronophage dans les ateliers n’est pas le rendu final d’une extrême qualité, mais bien l’incertitude quant à ce rendu, s’il n’est pas prédéterminé. « Mais dans cette gamme, le client doit avoir le choix de configurer le bateau à sa guise », précise Martina Torrini, la Project Manager. La demande du client a donc été anticipée avec de multiples possibilités de distribution, comme la cuisine de 12 m² installée dans une coque ou sur le pont. Trois à six cabines invités et autant de salles d’eau privatives, suite Master de 16 m² ou lits jumeaux, quartier équipage, cabine marin et soute à jouets nautiques sont dessinés et industriellement préconçus. Tous types de programmes et d’utilisateurs trouvent leur réponse, et l’absence de surprises, lors de l’assemblage, évite les gaspillages horaires. Idem pour la décoration intérieure. Afin de guider la clientèle dans la labyrinthique juxtaposition des essences de bois, tissus, voilages, tapisseries, lingeries et selleries, des atmosphères ont été imaginées, aussi bien pour l’intérieur que pour l’extérieur. Trois finitions bois, chêne clair ou gris et noyer sont accommodables avec des décors préétablis – Nomade, Pure ou Fusion, ainsi qu’une combinaison développée en partenariat avec Sunbrella, parmi les dizaines de références possibles. Le concept 24 heures à bord, inspiré des influences de la lumière et du soleil au cours de la journée, a guidé le choix de cinq ambiances différentes. « Bien sûr, il est toujours possible de faire sa propre sélection et de se créer un bateau unique à partir du catalogue », renchérit Martina. « Mais ce n’est arrivé que deux fois ! » poursuit Martina. Dans le même esprit, l’équipement technique prévu en standard pour supporter la fourniture énergétique est dimensionné au diapason du déploiement d’appareillages de confort. En témoignent le groupe ONAN 13,5 kWA, le parc batteries de plus de 1000 Ah, deux groupes eau de 36 l/min, deux chauffe-eau de 80 l, les réservoirs d’eaux grises et d’eaux noires (510 l chacun) – et plus moyennant supplément. Bref, de quoi alimenter aisément les nombreuses options, comme une climatisation 120 000 BTU, une cave à vin, une machine à café, et bien sûr écrans dans chaque cabine. Le but affiché est d’offrir un mode de vie hôtelier, un peu comme si vous étiez resté à terre. La cuisine peut être dotée de tout l’électroménager haut de gamme Miele avec un réfrigérateur de 400 l et un congélateur de 200 l. Pas de soucis non plus pour prendre ses douches, un dessalinisateur de 280 l/h réalimentera quotidiennement la réserve de 1000 l d’eau douce.

Un palace sur l’eau

L’objectif est d’offrir un moment inoubliable sur l’eau aux passagers ; il a toutes les chances d’être atteint. Au final, tout ce qui peut paraître un désagrément dû aux contraintes nautiques est gommé. Ainsi, les lits king size des cabines sont à hauteur normale (70-80 cm) grâce à un redan – un profil aile de mouette prononcé sous la nacelle qui ne nuit pas au passage en mer. L’escalier montant au fly est droit, en pente douce, et bien ceinturé de mains courantes. Idem pour les descentes dans les cabines. Chaque endroit possède son réfrigérateur pour disposer de boissons fraîches, que l’on soit sur le fly, la plage avant ou encore dans le cockpit arrière. L’espace disponible est aussi synonyme d’aisance et de luxe. A aucun moment on ne se gêne. La circulation d’un lieu de vie à un autre est savamment réfléchie, pour le plus grand confort. La cuisine bénéficie ainsi d’un double accès, et son niveau de finition sera un prétexte pour le propriétaire de venir y prendre un café. Chaque salle d’eau possède une douche cabine. La Master est même pourvue d’un cabinet de toilette séparé. Cette suite avec son double accès est agrémentée d’une bibliothèque-bureau, d’un sofa et d’une double vasque. L’éclairage a fait l’objet d’une attention particulière. Des leds parcourent équipets et étagères pour créer une ambiance cosy, et les plafonniers sont pourvus de la lumière noire « Iguzzini » qui fait ressortir les couleurs sans rayonnement. Le système audio et télévisuel est aussi à l’honneur dans toutes les cabines et dans le séjour (tiens, on ne dit plus carré !). L’option « signature sound system » développée par Waterfall spécialement pour le SIXTY 7 est digne des studios d’enregistrement. Dans le salon, l’écran géant pivote du plafond, alors que dans les cabines il monte de la commode devant le lit. Tout, absolument tout est fait pour vous rappeler la douce atmosphère feutrée des plus beaux hôtels. Les extérieurs ne sont pas en reste avec le mobilier « Tribu » qui peut prendre place sur le fly et la plage avant, un sans-faute.

Hôtellerie transatlantique

Il est temps de profiter de ce luxe en navigation ; une sortie nous est proposée au large de Barcelone, où un régime de nord-est bien établi soulève un fort clapot. Notre catamaran est muni de la motorisation Yanmar la plus puissante avec 2 x 440 CV. Les caméras intégrées au fly sont pratiques pour manœuvrer. Avec 10 m de large, il est en effet difficile de voir de chaque côté et derrière en même temps. Sur cette mer agitée, la plate-forme démontre ses qualités de stabilité. Le passage se fait en souplesse et il faut monter à plus de quinze nœuds face aux vagues pour que le pont avant soit mouillé. Dans des conditions normales de croisière à une vitesse de 8 à 9 nœuds, bien installé dans le canapé et baie vitrée fermée, la perception des éléments extérieurs est quasi inexistante. Mieux, vous pouvez profiter d’un concert live, comme si vous y étiez, tellement la sono envahit le volume. Il faut vraiment regarder défiler le paysage pour bien se rendre compte que vous n’êtes pas à la salle Pleyel… mais fermez les yeux et vous y êtes. A cette allure, avec une consommation limitée à 15 l/h, vous pouvez traverser l’Atlantique en vivant comme vous le feriez dans un très bel appartement de plus de 120 m². La croisière côtière sur mer plate vous fera consommer environ 120 l/h à 15 nœuds avec toujours les mêmes conditions de confort et d’auditorium à l’intérieur pendant presque 700 milles. A l’escale, la plate-forme hydraulique – elle héberge une annexe de 4,60 m – constitue une fois baissée un superbe accès à l’eau. Le grand flybridge aménageable à souhait ou l’immense plage avant seront une bonne raison d’inviter de nombreux amis, ou simplement de profiter de votre espace d’intimité.

Conclusion

Les fidèles de la marque, les habitués du yacht à moteur ou à la voile en monocoque et même les novices, rassurés par la stabilité naturelle, tous seront séduits de pouvoir accéder aux prestations d’espace, de luxe de de confort comparables à celles de son ainé, mais pour seulement les deux tiers du prix. La croisière, très intimiste avec trois cabines et un service cinq étoiles, plus festive avec six cabines et le dance floor, ou les escapades en famille, tout est possible. Le concept fait mouche, puisqu’une vingtaine d’heureux élus ont déjà passé commande.

Les plus

-        Silhouette impressionnante et habitabilité hors normes

-        Tout est prévu pour le confort cinq étoiles

-        Ratio prix/prestations très compétitif

 

Les moins

-        Pas de livraisons avant 2021

-        Nécessite un équipage professionnel expérimenté

-        Pas de plaisir de pilotage

 

Les chiffres de Multicoques Mag

Lieu de l’essai : Barcelone

Laurent : prévoir une petite carte

Conditions de l’essai : fort clapot, 13 à 15 nœuds de vent, carburant 30 %, eau 40 %

Motorisation : 2 x 440 CV Yanmar, option propulseur Vetus et joystick au fly

Régime (tr/min)                 Vitesse (nœuds) Conso (l/h)         Rendement (l/mille)         Autonomie (milles)

1000                                                  6,6                        9                           1,36                      4050

1500                                                  9,5                        20                         2,10                      2620

2000                                                  11,7                      45                         3,46                      1590

2500                                                  12,9                      90                         6,97                      790

3000                                                  16,5                      145                       8,78                      626

3350                                                   20,1                      180                       8,95                      614

Partagez cet article