Océan Indien

MENJANGAN : Un spot de plongée en face des volcans

Créez une alerte e-mail sur le thème "Océan Indien"

Il y a ce mouillage entre Bali – face à la grande réserve naturelle – et Menjangan, indiquée également comme étant une réserve naturelle. La configuration et la position du mouillage laissent à penser que l’endroit où nous poserons la pioche sera plutôt calme et protégé des vents et de la houle. Car, jusqu’à présent, l’Indonésie ne se classera pas dans le top ten des pays aux mouillages calmes et peu houleux !

Nous arrivons de justesse avant la tombée de la nuit, évitant un débordement de récif pour aller nous placer parfaitement entre l’île et la grande terre. Le soleil est pratiquement tombé. L’eau me semble néanmoins transparente ; je pense que la plongée de demain sera enchanteresse...

Après une bonne nuit de sommeil, une drôle de surprise nous attend au réveil : dans l’eau, un étrange animal vient de passer devant nos étraves. Mais voyons, un cerf ? En effet, c’est bien un cerf qui rejoint Bali par voie maritime – soit une traversée de 800 mètres environ. C’est assez peu commun d’assister à un tel spectacle, et surprenant de voir à quel point il nage bien !

 

Mouillage / Position : 

Le mouillage n’est pas un fake, comme beaucoup le sont en Indonésie ! Celui-là est bien protégé. Le fond est composé d’un sable assez dense, mais l’ancre s’y accroche quand même dans une quinzaine de mètres.

La position de notre mouillage était la suivante : 8º 5.917’S/114º30.011’E

Il y a toutefois un petit courant (pour changer…) pouvant atteindre les 2 nœuds dans ce goulet.

 

A voir / A faire : 

Les fonds marins sont magnifiques : une eau translucide, des coraux en pleine santé et une multitude de poissons. Il est possible de descendre à terre sur Menjangan. Mais nous ne n’avions pas été prévenus que c’était payant. C’est un parc national, et les gardes n’ont pas trop l’habitude de gérer des voiliers qui peuvent venir avec leur propre annexe...

Compter 200 000 roupies par personne, soit 20 $. Quand le garde forestier nous a montré les tickets, nous lui avons dit que nous n’avions plus de roupies, et il nous a laissés partir, mais il nous a défendu de retourner sur l’île.

 

Check météo :

Que dire ? Je ne sais pas si les prévisions météo ont une quelconque utilité dans cette région. C’est plutôt du n’importe quoi, notamment près des terres. Les montagnes créent des effets Venturi et les vents ont tendance à tourner avec la côte – en tout cas quand ils soufflent. Le courant difficile à anticiper ne facilite pas les choses, lui non plus. En saison de mousson, il est fréquent d’essuyer des gros grains et de belles pluies torrentielles. Autrement, avant novembre/décembre, les conditions de ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article