Salon International du Multicoque

Trucs et astuces des navigateurs au long cours

Publié le 21 mars 2017 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Salon International du Multicoque"

Pare-battages

Rond, carré, angulaire ? Les trois, mon Capitaine ! Les premiers présentent l’avantage de prendre moins de place et restent longtemps dans leur position, même par vent fort. Les seconds sont volumineux, mais parfaits pour mieux répartir la pression sur la coque – et parfois les hublots. Mais s’ils ne sont pas en contact, ils s’envolent parfois et se retrouvent inutilement coincés sur le pont. Les troisièmes sont parfaits pour les jupes arrière.

 

Bôme

Traverser l’Atlantique – vers les Antilles en tout cas –, c’est naviguer au portant et empanner souvent. Pour éviter les risques de casse (vit de mulet et lattes), le frein de bôme conserve ses adeptes. L’usage d’un pontet fixé sur le livet de pont permet de frapper le palan d’écoute avec un bon angle de tire, favorable à un bon contrôle de la chute de la grand-voile. Ce qui soulage le travail du hale-bas… A noter : des nouveaux modèles, plus discrets et esthétiques, sont proposés depuis quatre ans.

 

Accès à terre


Descendre à quai, c’est facile avec les unités les plus récentes, équipées d’une plate-forme basculante. Sinon ? Vous adopterez la passerelle si vous vous amarrez cul à quai. Pliante (ou non) en carbone ou simple planche – si possible striée pour la rendre antidérapante –, il y en a pour tous les budgets ! Si votre étrave est sur le ponton, installez une échelle sur le balcon ou un escabeau coupé sur mesure.

 

Antenne


GPS, Irridium, Wi-Fi, balise radar… des antennes et des ...

Article paru dans le numéro 182. Pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article