Océan Indien

Dreamweaver : un Indien d’océan fidèle à sa réputation

Créez une alerte e-mail sur le thème "Océan Indien"

Nous quittons les Maldives, en direction des Chagos. Imaginez-vous sur le ferry traversant du continent à la Corse par mistral force 9. Vous regardez la mer et vous vous dites : "Je n'aimerais pas y être en voilier." Mais nous y étions. Cette traversée de 1 500 milles fut la plus difficile depuis le départ de France. Au départ, nous pensions nous arrêter dans l'archipel des Chagos, pour lequel nous avions obtenu un permis de visite (il semblerait que seuls 10 permis aient été délivrés cette année, contre une cinquantaine les années précédentes). Sortis du lagon, nous passons sous un premier grain. Puis ce fut notre première nuit de tempête, avec des vents à plus de 40 nœuds. Les conditions s'améliorent le lendemain, mais il est clair que nous ne pourrons pas atteindre les Chagos, et nous visons Rodriguez. L'alizé rentre enfin, bientôt interrompu par un nouveau coup de vent. Dreamweaver se comporte bien sous 3 ris et un petit bout de génois. Les fichiers Grib n'ont jamais indiqué plus de 20 nœuds, laissant attendre 30-35 nœuds. Heureusement, la direction du vent est toujours précise. L’escale de Rodriguez nous laisse comme un goût de petit coin de paradis créole hors du temps. Puis Maurice nous accueille. Après avoir effectué les formalités, n'hésitez pas à rejoindre le bassin de Caudan au sud. En plein centre-ville, pas cher (15 euros, pour ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article