grande croisière

Les bons plans d'un navigateur au long cours

Publié le 01 février 2016 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "grande croisière"

Un parcours alternatif au tour du monde traditionnel

On entend dire qu’aux âmes bien nées la valeur n’attend pas le nombre des années, le voyage de Jean-François Raymond démontre avec brio que l’âge n’a rien à voir avec l’ambition, et qu’il faut chercher ailleurs motivations ou… alibis. A 65 ans, le propriétaire de Rose Noire cède à une envie irrépressible de voyage à la voile. Deux transats aller-retour, puis une grande boucle pacifique le mènent à bord de son Outremer 55’ Light de Méditerranée en Polynésie puis jusqu’en Alaska. En partie effectué en compagnonnage avec la famille voyageuse du Freydis 46-50’ Grainedo, ce splendide 3e voyage, après 2 triangles atlantiques, propose une belle alternative au classique tour du monde.

Les bons plans pour partir en catamaran

Heureux qui, comme Jean-François, a fait un beau voyage.

Deux boucles atlantiques avant le grand départ dans le Pacifique

L'histoire de ce 3e voyage est celui d’un ruban maritime de 42 000 milles mené tambour battant avec passion, sagesse et maîtrise… bref : efficace ! Jean-François a commandé son bateau en avril 2005, et le chantier Outremer lui livre son 55 Light un an plus tard. De mai à juillet 2006, l'heureux propriétaire termine les aménagements intérieurs et navigue en août pendant une quinzaine de jours afin de valider le bon fonctionnement de l'ensemble. Septembre et octobre le voient s'occuper des finitions, puis appareiller pour un triangle atlantique via les Canaries, les Antilles, les ...

Article paru dans le numéro 175. Pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article