Voyage

Solutions d’avenir : Le catamaran, chasseur d’innovations !

Créez une alerte e-mail sur le thème "Voyage"

Les multicoques sont des bateaux pressés dont l’évolution peut parfois sembler paradoxale. Leur origine découle de techniques et de matériaux ancestraux (apparemment) simples, mais leur potentiel extraordinaire leur permet d’assimiler les composants les plus modernes et de repousser sans cesse leurs limites (de vitesse ou d’habitabilité !). Certaines créations ethniques tentent de maintenir un lien étroit avec les savoir-faire et la philosophie d’origine (Wharram Design) en les associant aux possibilités nouvelles offertes par la découpe numérique et les techniques d’assemblage du composite bois époxy. D’autres, comme le sandwich KSS de Derek Kelsall, constituent des alternatives à la construction en moules femelles dont les outillages sont excessivement contraignants. La manœuvre assistée d’unités de grandes tailles ou dédiées à des cahiers des charges très exigeants recherchant sécurité augmentée et facilité d’usage constitue une autre voie de recherche et de développement. C’est l’un de ces aspects que nous avons voulu mettre en évidence dans ce dossier. 

Moea, un concentré d’innovations jamais rassemblées sur un catamaran de croisière

Ce catamaran rapide, présenté au Salon du Multicoque de La Grande Motte en 2016, a été choisi pour le grand voyage en couple (dont une personne à mobilité réduite) ; nous, nous l’avons choisi comme démonstrateur de nouvelles solutions particulièrement adaptées aux multicoques. Dans la collection du propriétaire, il succède à un Corneel 26’, un Louisiane, un Outremer 40-43’ (puis son évolution dotée d’un mât carbone rotatif, d’une croix carbone et d’un seul puits de dérive !). L’expérience du chef de projet est donc significative, et ses contraintes biomécaniques l’ont conduit à une réflexion radicale au sujet de la maîtrise d’un multicoque pour obtenir un catamaran rapide, élégant et facile à utiliser. Pour cela, il a fait appel à un chantier capable de l’accompagner dans les modifications assez profondes du modèle de base (Marsaudon Composites) et à un duo de techniciens extrêmement créatif : Thierry Petitjean pour la partie gréement/composites et Maxence Valdelièvre de Tenderlift pour la partie hydraulique et la gestion électromécanique. Les solutions mises en œuvre sont ici décrites à titre d’exemple et transposables sur de nombreuses unités où la force physique de l’équipage est confrontée à la puissance du bateau ; ce qui est le cas de nombreux multicoques de croisière. 

Que la force (hydraulique) soit avec vous !

L’hydraulique est une technique de transport d’énergie au même titre que l’électricité, son rendement est un peu plus faible, mais sa disponibilité dans l’architecture complexe d’un multicoque est très supérieure. Si l’on prend soin d’installer la centrale à proximité du parc batteries, le gain est appréciable, car un tuyau hydraulique est 8 fois plus léger que le câble électrique de grosse section équivalent ! Cette source de puissance déportée devient donc plus que logique ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article