Technique

Quel catamaran de 40 pieds pour voyager ?

Publié le 24 mai 2018 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Technique"

Pendant longtemps, le bateau de voyage le plus utilisé – en multicoque tout du moins – était le catamaran de plus ou moins 40 pieds. Le plus emblématique de ces bateaux de voyage étant le Prout Snowgoose. On trouvait aussi sur les mouillages autour du monde les Outremer (38 et 40), le fameux Edel Cat 35, les Louisiane, Fidji et Athena du chantier Fountaine Pajot, les Lagoon 37 puis 380, les Catana (381 – 39 – 40), les Privilège 12 et 37, mais aussi les Kennex 380, Azuli et autres Escale 39… Des bateaux aussi différents que possible, tous nés avant l'an 2000, mais tous capables d'emmener – et surtout de ramener – leurs équipages, pour la plupart familiaux, autour du monde. Aujourd'hui, le créneau des 40 pieds est principalement occupé par les grands chantiers, qui proposent tous un bateau qui est souvent l'entrée de gamme dans le monde du multi. Ces catamarans sont bien sûr confortables, offrent 3 ou 4 cabines doubles, 2 salles d'eau et des volumes qui feraient rêver les navigateurs des années 90. Quant aux performances, elles restent tout à fait convaincantes dans le cadre d'une navigation en famille ou en couple, avec des bateaux, qui plus est, capables d'emmener une charge utile plus qu'intéressante en voyage, et le tout pour un budget raisonnable. Embarquons donc à bord des Bali 4.0, Broadblue Rapier 400, Lagoon 40, Leopard 40, Lucia 40, Nautitech Open 40 et Seawind 1190…

Des carènes pour tous les goûts

Dans cette famille des 40 pieds capables de vous emmener en voyage, on ne trouve que des catamarans, et aucun trimaran. Mais ces catamarans ont des spécificités de carènes bien différentes les unes des autres. On trouve deux écoles : la première consiste à proposer la surface mouillée le plus modeste possible pour offrir de belles performances avant tout, quitte à n'offrir qu'une capacité de charge plus limitée. Le Broadblue Rapier 400 et le Seawind 1190 Sport sont clairement dans cette famille.

Les Lagoon et Leopard assument de leur côté leurs carènes larges à la flottaison pour un volume maximum, et surtout une importante capacité de charge (en gros 20 % du déplacement), pratiquement 50 % supérieure à celles des deux premiers. Les Lucia, Nautitech Open 40 et Bali 4.0 sont clairement à ranger dans la seconde famille – comme les Leopard et Lagoon. Ils offrent du volume et de la capacité de charge, mais restent dans un poids contenu pour offrir le meilleur compromis possible entre performance et charge… Nous verrons plus loin ce qu'il en est réellement sur l'eau…

Du côté des appendices, on fait dans le classique avec des ailerons fixes pour (presque) tout le monde et des tirants d'eau allant de 1,12 m à 1,35 m. Seul le Seawind justifie son appellation "Sport" avec le choix de dérives portant son tirant à 2,10 m au maximum (et 0,60 m dérives relevées).

Plans de voilure

Comment garder un bateau facile à manœuvrer en équipage réduit tout en étant performant et en offrant du volume pour le voyage… C'est la délicate équation que les ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article