Multicoques Match

Protéger un multicoque : film adhésif ou peinture ?

Créez une alerte e-mail sur le thème "Multicoques Match"

Nous avons choisi le film adhésif

Par Michel Fischbach  

 

Michel est né en 1961. Cardiologue à Bordeaux, il pratique la voile depuis sa tendre enfance. Féru de multicoques depuis des années, il est parti en 2013 pour un périple de 5 mois autour de la Méditerranée en famille sur son Lagoon 380. Il a acheté Caretta (l’ex-Fredocean, un Eclipse 472 très préparé) en novembre 2015, dans le but d'un tour du monde de 4 ans en famille dont le départ est prévu début septembre 2017 (voir son blog www.catamarancaretta.fr) 

Un autocollant sur une coque de bateau ? L'idée aurait pu paraître saugrenue jusqu'à peu !  Pourtant, il y a déjà plusieurs années que le "total covering" est pratiqué sur les voitures et les bateaux de course. On garde tous en tête le fabuleux look du trimaran Pierre 1er de Florence Arthaud lors du Rhum 1990 ! Restait à savoir si la durabilité du produit était compatible avec le bateau de monsieur Tout-le-monde. Le "covering" ou "wrapping" ne se développe vraiment sur les bateaux que depuis quelques années, mais même les grands chantiers l’utilisent. C'est cette solution que nous avons choisie pour notre catamaran au moment de sa rénovation, et nous ne le regrettons pas ! Un peu de technique : il existe schématiquement trois types d'adhésifs vinyle de qualité croissante : le monomère, le polymère, plus résistant, et enfin le couché, qui comporte plusieurs couches, comme son nom l'indique ! Ce dernier est le plus couramment posé sur les bateaux, car il autorise une grande souplesse pour la pose en 3D avec une source de chaleur. Il est très résistant aux UV, à l'eau de mer et à l'abrasion.

Quels sont les avantages du film adhésif par rapport à une peinture ?                                        

- D'abord le prix : environ 6 000 € pour un cata de 11 m pose comprise (c'est entre la moitié et le tiers d'une bonne peinture !).

- La préparation : sur une coque propre, le ponçage n'est pas indispensable.

- Le temps d'immobilisation : 48 h pour notre cata qui mesure 15,70 m !

- Santé et écologie : pas de solvant toxique, et le PVC est recyclable.

- Gamme de couleurs et d'effets impressionnante : la personnalisation n'a de limite que votre imagination ! Effet carbone, nacré, irisé, cuir …

- La pose décorative peut se limiter à une partie du navire.

- Réalisable sur presque tout support composite ou aluminium.

- La durabilité de la brillance est sans doute plus importante qu'une peinture.

- Résiste bien aux UV, aux grands écarts de température, à tous types de produits de nettoyage et à la plupart des solvants.

- Réparation très facile en collant un morceau.

- Protection des coques neuves : on peut l'enlever facilement et retrouver après des années un gelcoat neuf !

Et les inconvénients ?

- Pose délicate et technique à réaliser par un professionnel formé et certifié.

- Recul encore assez faible : la plupart des produits sont garantis 5 ans, mais après ?

- Le film est très fin (150 µ au max) et va épouser tout les ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article