Technique

La panne moteur

Créez une alerte e-mail sur le thème "Technique"

Avez-vous remarqué que la panne moteur intervient toujours au mauvais moment ? C’est en arrivant au port, pour étaler le courant ou quand le vent est complètement tombé que le moteur s’étouffe ou qu’il refuse de redémarrer. Alors, sauf si vous êtes près des cailloux, auquel cas il faut trouver une parade d’urgence (à la voile ou avec l’annexe), rien ne sert de se précipiter sur la VHF pour envoyer un panpan. En effet, les pannes les plus fréquentes sont souvent dues à quelques phénomènes récurrents qui peuvent se résoudre avec l’outillage et les pièces de rechange que vous devez avoir à bord. Mais attention, nous partons ici du principe que le moteur est en bon état et non pas en fin de vie, ce qui rendrait la suite de l’article peu lisible… Nous occultons aussi la panne sèche, les algues ou un bout pris dans l’hélice ou obstruant l’arrivée d’eau de mer, les vannes d’arrivée d’eau ou de carburant fermées, la batterie déconnectée ou déchargée, inventaire de "pannes" qui arrivent pourtant même aux plus expérimentés. Dans tous les cas, n’appuyez pas sur le démarreur plus de 10 secondes et n’essayez pas de démarrer plus de 4-5 fois (à intervalles de 30 secondes minimum), au risque de vider complètement la batterie et de noyer le moteur. Si on oublie les pannes bénignes listées ci-dessus et dont vous aurez vite trouvé l’origine, deux causes représentent plus de 90 % des pannes : une mauvaise arrivée et un désamorçage de gasoil ou un refroidissement déficient entraînant une surchauffe moteur excessive. Vous avez donc, ci-dessous, les remèdes à appliquer pour vous sortir d’affaire rapidement et seul. Si, après toutes ces vérifications, le moteur de votre bateau ne veut toujours pas démarrer, l’aide d’un professionnel sera indispensable. Mais souvenez-vous, avec un moteur bien entretenu et révisé, ces désagréments devraient être écartés.

 

Le circuit de gasoil


1- On commence par vérifier la présence d’eau dans le bol sous le préfiltre de gasoil. Dans le doute, il vaut mieux la purger à l’aide de la vis située dessous. Ensuite, vérifier que le gasoil arrive bien en actionnant la poire manuelle. Si elle reste dure, c'est que le gasoil n’arrive pas. Il faudra alors vérifier que le tube plongeur n’est pas obstrué par des salissures dans le réservoir.


2- Vérifiez ensuite manuellement (si possible sur votre moteur) le fonctionnement de la pompe à gasoil. Elle doit être ferme et souple.


3- Avec un carburant qui a séjourné longtemps dans le réservoir, des dépôts se forment, et le filtre est tellement sale que le gasoil ne passe plus. Il est alors indispensable de changer le filtre et le préfiltre.


4 - Tout ce que vous venez de vérifier fonctionne ? Alors la panne ne vient pas de l’arrivée de gasoil. Vous avez sûrement une entrée d’air dans le circuit, au niveau des injecteurs. Il faut alors purger le circuit d'alimentation compris entre le réservoir et la pompe d'alimentation. Le reste du circuit d'alimentation étant sous pression, l'air ne peut ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article