Voyage

#Je Largue Les Amarres

Créez une alerte e-mail sur le thème "Voyage"

Multicoques Mag s'est fait depuis longtemps le chantre du voyage en bateau. Il faut dire que le multicoque est l'outil idéal pour s'en aller découvrir le monde. Stable, confortable, insubmersible, très habitable et rapide, le cata ou le trimaran de croisière permet d'aller au bout du monde… puis d'en revenir ! Les exemples de lecteurs (ou des membres de la rédaction) ayant "bouclé la boucle" sur tous types d'engins nautiques suffisent à prouver que l'adage de notre cher rédac chef est plus que jamais d'actualité : "le bon bateau, c'est celui avec lequel on part !" Et force est de reconnaître que le chef n'a pas tort…

Transat sur des trimarans Newick, tour de Méditerranée en cata de 30 pieds, tour du monde en Lagoon 380, les exemples ne manquent pas dans les pages du magazine.

Le choix de l'unité sera souvent dicté par votre portefeuille et vos motivations personnelles sur les questions essentielles du rapport entre confort et performances. 

Un programme, un bateau, un équipage…

Mais si le bon bateau est celui avec lequel on part, il reste quand même qu'il faut un minimum d'adéquation entre le programme envisagé, le bateau choisi et les compétences de l'équipage. Si la quasi-totalité des bateaux de croisière existant aujourd'hui sont capables de réaliser une transat dans de bonnes conditions – sous réserve de partir à la bonne période, soit après la période cyclonique… –, encore faut-il que l'équipage soit à même de gérer ledit bateau. Il faut aussi avoir suffisamment d'expérience pour vivre en autonomie pendant une vingtaine de jours, et être capable de gérer les inévitables soucis techniques qui ne manqueront pas de marquer votre aventure au large. Un bateau de course est compliqué à gérer en équipage familial et nécessitera le renfort d'un ou deux équipiers parfaitement au fait du fonctionnement du bateau, tandis qu'un bateau de 30 pieds imposera une charge limitée et un contrôle permanent de la météo et des conditions de mer…

Soyons honnête, un tour de l'Atlantique en catamaran de croisière n'a rien d'une aventure extrême, et nous avons même quelques lecteurs qui ont osé partir avec une expérience de la navigation quasiment nulle. Mais ces mêmes lecteurs avaient eu l'intelligence de bien s'entourer pour la préparation. Car, comme chacun sait, 98 % d'une navigation réussie tient dans sa préparation… Souvent, ces mêmes lecteurs n'ont pas hésité à demander à un skipper pro de les former sur la première partie de leur voyage, afin d'être en sécurité et rassuré au moment de quitter les Canaries ou le Cap-Vert pour "la grande traversée".

Mais, avec un bateau cohérent, un skipper formé, une préparation rigoureuse et un équipage qui veut vraiment vivre cette aventure, l'alchimie ne peut que fonctionner… Et pour avoir l'enthousiasme de tout l'équipage, rien ne vaut d'avoir accumulé les croisières agréables – si possible dans des coins paradisiaques – afin de motiver les troupes à renouveler l'expérience pour une plus longue période… Le ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article