‹ Retour Magazine

N° 17

Novembre / Décembre
MMHS17

Multicoques Mag

Numéro : 17

Parution : Novembre / Décembre 2021

Version numérique 7,50 Produit téléchargeable Acheter le PDF
Version papier - Frais de port offerts 8,50 Acheter le magazine

Produit en stock


Sommaire de Multicoques Mag Hors-Série n°17 - Spécial Moteur

L'année de tous les moteurs

Pour certains constructeurs, voilà 20 voire 30 ans que leurs powercats tentent de s’imposer sur le marché de la croisière – au large ou côtière. Grâce leur soit rendue : aujourd’hui, force est de reconnaître que ces avant-gardistes avaient vu juste. Dans ce deuxième Hors-Série Moteur, ce sont plus de 100 modèles qui enrichissent notre Guide d’Achat. Cette année, les nouveautés sont si nombreuses que l’habituelle et unique classe moteur de notre Multihull of The Year se ventile pour cette cinquième édition en trois catégories. Les multipowers les plus populaires (Leopard, Aquila) dépassent désormais les 100 unités produites par modèle.

A la fin des années 1990, les powercats s’appelaient encore catamarans à moteur, par opposition aux catamarans… à voile. Aujourd’hui, cette offre complémentaire aux voiliers s’est étoffée : elle intègre désormais des trimarans, et s’intéresse à tous les programmes – navigation à la journée, pêche, cabotage, croisière fluviale, navigation hauturière. Cantonnés au début des années 2000 à des modèles de 35 à 60 pieds, les mutipowers couvrent désormais toutes les tailles – et donc tous les budgets. Par comparaison avec une vedette monocoque, la stabilité et les plus grandes surfaces offertes doublées d’une moindre consommation à taille égale sont les points forts du multipower, formule qui marque chaque jour en peu plus les esprits. N’en déplaise aux voileux « purs et durs », les multipowers restent des multicoques qui naviguent. Même sans voiles, ils peuvent vous emmener très loin, et enchanter votre famille et vos amis. Menés intelligemment, ils ne sont pas forcément des gouffres à diesel. Certains constructeurs misent d’ailleurs sur la propulsion électrique – l’essai du tout nouveau Silent 60 vous livrera quelques chiffres clés. Peter Weil, quant à lui, n’a pas hésité à débarquer les deux moteurs thermiques de son powercat pour passer au tout électrique. Comme quoi la voile n’est pas forcément l’unique option vertueuse pour les marins sensibles au respect de l’environnement.

Bonne lecture.

Emmanuel van Deth - Rédacteur en chef

Gerbert Rambaud - Directeur général de Jours de Passions


 SOMMAIRE HS17

GUIDE D'ACHAT MULTIPOWERS 2022

ESSAIS
WorldCat 280CC-X
Silent 60
60 Sunreef Power
Power 67
Vision F 80

CROISIERES
Cartes Postales Moteur

PRATIQUE
B.a.-ba du multi : l'avitaillement pour la croisière

UN HOMME ET SON MULTI
Du thermique à l'électrique

RUBRIQUES
L'oeil du photographe
Occasion : Leopard 43 PC
Liste des essais Moteur
Chic et choque : le making off

 

Vous aimez cet article ?

aucune note

Partagez cet article