grande croisière

Grand voyage : la préparation en question

Publié le 01 février 2016 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "grande croisière"

Le bateau

Avant toute chose, il est bon de rappeler l'adage préféré de notre cher rédac chef : "Le bon bateau, c'est celui avec lequel on part !" Et force est de reconnaître que le chef n'a (jamais ?) pas tort… La preuve : de nombreux lecteurs du magazine partent chaque année sur des multicoques aussi différents que des trimarans à peine plus habitables qu'un monocoque, des catas ex-location, des constructions amateurs ou encore de superbes unités de propriétaires de plus de 60 pieds… Il y en a véritablement pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Pour vous en convaincre, il suffit de lire régulièrement notre rubrique "Cartes postales". Le choix de l'unité sera donc dicté par votre portefeuille et vos motivations personnelles sur les questions essentielles du rapport entre confort et performances (voir à ce sujet le Multicoques Match dans ce numéro de Multicoques Mag – un article édifiant sur les choix de chacun !).
Une fois le choix du bateau validé, il va falloir le transformer en multicoque de voyage. Et pour que votre croisière se passe sans encombre, il y a un minimum de règles à respecter.

Grand voyage bien se préparer pour partir en catamaran

Un bateau de voyage doit être fiable… pour naviguer loin !

La fiabilité

L'objectif no 1 d'une préparation est d'obtenir un bateau fiable ! En effet, sur un programme de grand voyage en bateau (et a fortiori d'année sabbatique), on rêve de mouillages idylliques et surtout pas de passer trois semaines dans un port à attendre ...

Article paru dans le numéro 175. Pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article