Spot des lecteurs

Récompense - Le Mont-Saint-Michel en TS5

Créez une alerte e-mail sur le thème "Spot des lecteurs"

Une belle récompense que cette superbe virée en famille pour le skipper originaire et basé à Granville : sa saison de charter 2019/2020 aux Antilles ne s’est en effet pas vraiment déroulée comme prévu… Reprenons : le TS5 flambant neuf est livré à Lorient fin novembre. Brieuc s’offre un convoyage autour de la Bretagne, en route vers chez lui pour offrir un baptême à son catamaran. Le skipper s’élance en novembre dernier sur l’Atlantique, cap sur Sainte-Lucie et la Martinique – c’est là qu’il participe, accompagné par notre reporter Philippe Echelle, au rassemblement Sail and Rhum organisé par Marsaudon Composites (voir MM200). A peine deux mois après sa première transat, le catamaran démâte le 13 février (c’était pourtant un jeudi…) lors d’un entraînement au large de Saint-Martin, la veille du Caribbean Multihull Challenge auquel Addictive Sailing était inscrit. S’ensuivent d’interminables négociations pour obtenir un nouveau profil. L’affaire semble se dénouer au Marin, en Martinique.

Drôle de saison aux Antilles…

C’était sans compter la Covid-19 ! Les travaux prennent du retard, mais Brieuc ne peut de toute façon exploiter son catamaran, confinement oblige. En juin, un nouveau mât alu est en place : paré pour une transat retour. Las, le rail de grand-voile arraché contraint l’équipage à une escale technique aux Bermudes. Brieuc relance sa machine vers les Açores, en tentant de ne pas écraser le champignon – un exercice difficile pour ce féru de vitesse. Parvenu à Granville après quatre mois passés de l’autre côté de l’Atlantique, le skipper réalise un check complet du gréement afin d’assurer sa saison estivale en Méditerranée. Démâtage, perçage et taraudage de 300 trous de fixation du rail de grand-voile, remâtage… Brieuc disposera prochainement d’un nouveau mât carbone de Multi 50. Adapté pendant cet été, le profil sera mis en place en octobre prochain. Addictive Sailing retraversera l’Atlantique en novembre prochain avec l’ARC. Il restera aux Antilles jusqu’à fin avril. En mai, des croisières aux Bahamas en compagnie d’un plongeur spécialiste des requins sont prévues. A noter : Brieuc exploite désormais aux Antilles un deuxième multicoque – un Outremer 5X Racing tout neuf.

 

 

Une navigation de rêve en famille

C’est donc pendant cette halte à domicile qu’Addictive Sailing s’est offert une navigation familiale insolite dans la baie du Mont-Saint-Michel. Début juillet, malgré un coefficient de marée un peu juste pour l’exercice – 85 alors qu’un 105 ou plus est recommandé –, le catamaran a mis le cap vers le rocher mythique sous grand spi asymétrique. L’équipage relève 3 mètres au sondeur dans le chenal, mais seulement 1,50 m en dehors. Comme les safrans du TS5 sont fixes et qu’ils calent 1,30 m, il ne s’agit pas de traîner après l’étale de pleine mer. Parvenu au pied des remparts, le TS5 a pris la ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article