Voyage

Les 15 escales les plus incroyables d'un tour du monde

Publié le 21 juin 2016 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Voyage"

Ocean Pacifique Polynésie française Archipel des Tuamotu Atoll de Tahanea

Cet atoll inhabité des Tuamotu offre un incroyable festival de couleurs entre ciel et mer. Nous y avons vécu une sensation d'infinie liberté, exaltante et rare. Seuls au monde, loin de tout, mais proches d'un bonheur grandiose. Soleil éclatant, décor de rêve, piscine naturelle illimitée. C'est aussi à Tahanea que nous avons effectué des tests intéressants sur le comportement des requins de récifs… Situé à une cinquantaine de milles dans le sud-est de l’atoll de Fakarava, on y pénètre par la passe Teavatapu. Il faut ensuite naviguer vers le sud-est à l'intérieur du lagon pendant une douzaine de milles en traçant son sillage a travers les formations coralliennes. Il est plus facile, pour gagner ce mouillage, de suivre le périmètre de l'anneau corallien, parsemé de nombreux motus. Si ensuite, comme nous, vous rejoignez la passe en coupant directement à travers le lagon, placer une vigie dans les barres de flèche est indispensable…

15 escales les plus incroyables en tour du monde

Ocean Indien Afrique du Sud Province du Cap Occidental Lagune de Knysna

On n’a rien sans rien dans ce bas monde. Je dois vous prévenir : la passe d’entrée (appelée les Heads) dans la lagune de Knysna (située à 500 km environ à l’est de Capetown) est classée comme l’une des 8 barres les plus dangereuses au monde… Je ne peux donc pas vous garantir votre survie dans la passe, mais par contre, je peux vous assurer d’une tranquillité parfaite dans la lagune, une fois la passe franchie, même par fort coup de vent des latitudes australes ! La passe de Knysna, saillie rocheuse qui s’ouvre entre deux hautes falaises surplombant la mer d’une bonne centaine de mètres, assure la communication entre d’une part la rivière du même nom et la lagune qui forme l’estuaire, et d’autre part la mer, souvent mouvementée, qui baigne la côte sud-africaine au voisinage du cap des Aiguilles. Passe étroite, et encombrée de roches, dont Emu Rock, qui a eu la mauvaise idée de se positionner au beau milieu de la passe… Le courant subit une forte accélération dans le goulet large de quelques dizaines de mètres seulement, et lorsque la houle de secteur sud aborde la passe, celle-ci devient vite dangereuse. Déferlantes apocalyptiques. Pour nous, tous les feux sont au vert lorsque nous nous présentons en provenance de Richard’s Bay. Pas trop de houle de sud, fin de marée montante, nous débouchons dans la lagune de Knysna. Le calme de ce lieu bien protégé du large nous accueille dans une belle lumière de fin d’après-midi. Nous constatons que la mauvaise réputation de la barre des Heads incite les voiliers de passage à continuer leur route vers Mossel Bay, False Bay, ou Cape Town. Il n’y a que 2 voiliers de voyage en escale ici. Après 3 jours de mer mouvementés, nous montons le petit escalier de bois de la terrasse du yacht-club, et savourons une Black Label bien fraîche au milieu des Sud-Africains du cru. Au cœur de la Garden Route, l’une des régions les plus agréables ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article