Voyage

Les 10 mouillages incontournables lors d'un tour du monde

Publié le 21 juin 2018 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Voyage"

CHAGOS / BODDAM ISLAND

5. 21.227’S / 72. 12 621’ E

C’est ici que tout commence, là où l’humain n’a aucune emprise sur la nature.

Vous mouillerez dans l’un des plus merveilleux lieux au monde, où seulement une vingtaine de voiliers passent par an, en totale autarcie.

Seulement vous, du sable, des cocotiers, une faune et une flore hors du commun.

Le mouillage de Boddam Island est parsemé de récifs, il faudra zigzaguer entre ces derniers pour entrer dans cet éden.

Attention toutefois de bien vérifier son ancrage, le fond est un mélange de gros sable et de corail mort. Ne pas hésiter à empenneler, ça ne pose pas trop de souci, à condition que le vent ne tourne pas.

 

 

SAN BLAS / COCO BANDERO

9. 31.003’N / 78. 38.881’W

Des îles parmi des îles… difficile de choisir un endroit où poser la pioche quand le choix est aussi vaste. Alors, autant tous les essayer !

A vrai dire, quasiment tous les mouillages aux San Blas sont plutôt… très sympathiques ! Mais le coin de Coco Bandero sort un peu du lot avec ses petits îlots pourvus de quelques cocotiers qui se battent en duel et d’infinissables récifs.

A vrai dire, il n’y a pas vraiment de mouillages spécifiques, libre à vous de choisir le coin qui vous plaira le plus. L’archipel tout entier est très protégé de la houle, sauf du vent. Il en devient un super bassin de navigation.

 

 

APATAKI / TUAMOTU

15. 33.399’S / 146. 14.567’W

Il est rare qu’un mouillage au Tuamotu soit mauvais. A moins de se mettre dans une passe avec trois nœuds de courant, je ne vois pas !

L’atoll d’Apataki est à voir absolument, de par sa beauté et son eau translucide.

On y trouve aussi le plus incroyable carénage au monde, quoi de mieux que de sortir son bateau directement de la plage dans un contexte paradisiaque !

L’ancrage en question se trouve à Totoro, au sud-est de l’atoll, où vous serez le mieux protégé par l’alizé. Détente, pêche, balades sont les activités principales, que demander de plus ?

  

 

MAUPIHAA / ILES DE LA SOCIETE

16.49.752’S / 153. 55.794’W

Le “dernier” atoll des îles de la Société. Parmi langoustes et crabes de cocotiers, c’est dans ce magnifique archipel que vous reviendrez à l’essentiel, si vous n’y êtes pas déjà. Les quelques habitants de Maupihaa vous accueillent les bras ouverts dans une ambiance paradisiaque, où la pêche, la cueillette, la farniente et le coprah sont les principales sources de préoccupation.

Le coprah est ici capital, c’est l’unique revenu financier pour la vingtaine de Polynésiens résidents, acheté une fois tous les trois mois par le bateau ravitailleur.

Ne surtout pas hésiter à rester plusieurs semaines dans ce petit berceau plein de douceur qui régale notre soif de découverte.

 

GADJI / NOUVELLE-CALEDONIE

22. 31.886’S / 167.25.272’E

L’île des Pins est une escale à ne pas louper en Nouvelle-Calédonie, et plus particulièrement la baie de Gadji. C’est dans deux mètres que vous jetterez l’ancre où des dizaines de raies, tortues et requins ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article