Pacifique

Ylang Ylang : sous le charme de Mopelia

Créez une alerte e-mail sur le thème "Pacifique"

A Maupiti, nous chargeons des paquets pour Mopelia, finalement moins que prévu : "un cargo est passé la semaine dernière". Nous nous présentons au matin devant la passe, elle n’est pas large, mais, à l’étale, nous n’avons que 3 nœuds de courant contraire. Nous mouillons au nord de l’atoll. Dix-huit personnes vivent à Mopélia. Dès notre arrivée, Marcello et Albert viennent prendre livraison de leurs paquets et en profitent pour nous inviter à manger chez eux, chacun leur tour. Le soir, nous dînons chez Albert. Ils nous offrent des noix de coco fraîchement ouvertes en guise de verre de bienvenue. Au menu, langoustes grillées, salade de poisson cru et de concombres (qui poussent sur l’atoll !) avec des œufs de sternes, poulet grillé. Le goût des œufs de sterne est très proche de celui des poules. Pour les récolter il faut tout d’abord délimiter un périmètre, jeter tous les œufs qui s’y trouvent et revenir 2 à 3 jours plus tard : les oiseaux auront pondu de nouveaux œufs, qui seront forcément frais. Pas très sympa pour les oiseaux, mais efficace. Un cousin d’Albert est arrivé en "poti marara" de Maupiti, 5 heures pour faire 100 milles ! Il a pêché un énorme tazard de 40 kg. Le poisson sera partagé entre tout le monde, nous y compris. Au terme d’un dernier repas, Adrienne nous offre des colliers de coquillages, qu’elle et ses filles ont confectionnés. Nous quittons la Polynésie après 18 mois, où nous avons été éblouis par les paysages, envoûtés par la culture et le sens artistique des ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article