Océan Indien

P’tit Filou : au Mozambique

Créez une alerte e-mail sur le thème "Océan Indien"

Cette escale n’était pas prévue, mais nous avons dû y attendre des conditions météo favorables pour rejoindre l'Afrique du Sud. On aurait pu se croire en prison ou en quarantaine, car il était alors impossible de descendre à terre, en raison d’un vent trop fort pour laisser le bateau seul au mouillage. Bon, il y a pire comme prison, car ce lieu est particulièrement riche en couleurs. Une semaine d'attente, partagée entre deux mouillages, où nous avons pu prendre le temps de nous imprégner de cette île, de ses habitants, et contempler un paysage haut en couleur. Un paysage de dunes et de sable, des couleurs paradisiaques, à la fois lunaires, désertiques et vivant au rythme du vent et des nuages, de la pluie et du soleil. On imagine et admire des figures et sculptures qui se dessinent à la surface des dunes. Dès que le vent baisse, alors nous assistons chaque matin à un véritable spectacle, celui des pêcheurs avec leurs filets, ils partent de la plage pour y revenir en se laissant dériver. Ils n’ont pas de moteur, seulement des rames, leurs gestes sont rythmés de tous les côtés par leurs cris, puissants pour couvrir le bruit du vent. Parfois, il faut aussi plonger quand le filet se retrouve coincé dans une roche. Puis ils recommencent. C'est une histoire de famille, où femmes et enfants participent au labeur. Il faut le voir pour mieux le comprendre. Puis les barques s'enlacent autour de P’tit Filou, proposant poissons, calamars, poulpes. Sourires, curiosité, rencontres. On troque car on n'a pas d'argent local, et nos réserves commencent à ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article