Océan Indien

Nos lecteurs autour du monde : Surf trip en catamaran

Créez une alerte e-mail sur le thème "Océan Indien"

Départ de la 1re étape : cap sur Pulau Weh

L'objectif était de trouver de bons spots de surf…

22 h 30 :  embarquement sur le quai de la marina de Yacht Haven au nord-est de l’île de Phuket avec une bonne météo qui nous annonce du vent nord-ouest voire ouest à 10 nœuds, ce qui me permettra de filer sous GV + gennaker à une moyenne de 9 nœuds pendant que mon ami tout juste débarqué de l’avion se repose.

Au petit matin, nous sommes déjà au large, mais le vent est retombé. Il nous faut patienter, ce sont les aléas de la voile, attendre les risées. Fin de matinée, retour du vent. Je peux enfin aller faire un somme de 3 h, et laisser Mianoy sous pilote automatique à mon équipier.

Pendant les traversées, la météo a parfois été capricieuse…

Après une traversée de 2 jours toutes voiles dehors et un peu d’aide moteur sur la fin, nous arrivons sur Pulau Weh.

Nous avons fini de croiser les gros tankers et autres porte-containers dans le détroit de Malaca à la nuit. La vigilance est de mise en traversée de nuit, voire un peu flippante parfois par manque de visibilité, et sans AIS sur notre petit cata.

Welcome to Sumatra

2 h du matin, nous nous présentons à l’entrée du port de Sabang. Bien nous a pris d’affaler suffisamment tôt, car un gros orage nous attend aux abords des côtes. Drôle de manière de souhaiter la bienvenue avec ce feu d’artifice de foudre qui tombe pas loin du bateau à deux reprises, une pluie façon nettoyeur haute pression, et vent aux environs de 35 nœuds. Une coupure générale d’électricité sur la côte nous prive de repères ; malgré le manque de visibilité, j’ai en visuel la bouée d’entrée bâbord... Une heure plus tard, nous sommes au mouillage, et, comme un fait exprès, le temps revient au calme. 

Les dauphins viennent jouer dans les étraves du Catathaï 34. Toujours un grand moment !

Les formalités administratives à l’indonésienne

Le lendemain, l’épreuve des formalités nous attend. "Indo style", c'est-à-dire planquez l’alcool ou préparez-vous à donner des échantillons. Le dogme institué ici, c’est la charia. Donc l'alcool est interdit mais… certains n’y résistent pas ! Comme quoi les interdits ne valent que si on peut les transgresser.

Pendant ces formalités, il ne faut surtout pas être pressé, l’ambiance est bon enfant (enregistrement avant votre départ possible via Internet, ce qui facilite les chose s: https://yachters-indonesia.id). On se débrouille en anglais et eux aussi, donc tout va bien, mais il nous faudra quand même la journée pour faire le tour des administrations.

Il faut dire aussi que c’était un vendredi, jour de prière ; au retour, on ne mettra que la matinée.

Pensez à prendre une carte SIM avec un forfait Internet 3G, ce n’est pas cher et ça marche partout, aux abords des côtes, bien sûr.

2e étape : Lok-Nga, au sud de Banda-Aceh

Des voisins de mouillage aux couleurs chatoyantes.

Nous quittons Sabang direction Lok-Nga au sud de Banda-Aceh. Nous sommes au portant sous le vent d’un grain, et mis à part la passe entre les îles où il vaut mieux se présenter avec le bon flux de marée (beaucoup de courant et pas de vent, car à l’abri du relief), la navigation reste des plus agréables.

Nous avons prévu de passer 3 jours sur place, avec au ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article