Antilles

Los Testigos

Créez une alerte e-mail sur le thème "Antilles"

Il faut bien avouer que les "on-dit" sur le Venezuela ont commencé à nous inquiéter sérieusement, au point de douter d’y faire escale. Le capitaine est perdu dans ses idées… Pour le décider, je rappelle à mon adorable papa que, si nous avions écouté tout le monde depuis que nous sommes partis, nous ne serions jamais allés au Philippines ni à Madagascar ou en Papouasie, pays dans lesquels nous avons vécu d’incroyables aventures…

Ce petit déclic suffit. A bord de notre catamaran, nous n'écoutons que l'équipage, et nous jugeons uniquement sur pièces à partir de nos propres expériences, et non celles des autres.

C'est donc le cœur enfin rouvert aux rencontres et histoires que nous prenons le cap d’Islas Los Testigos à un peu plus d’une demi-journée de navigation depuis Grenade. Nous partons en milieu de nuit pour avaler les 85 milles, et arriver en début d’après-midi sous un ciel terriblement chargé dans lequel des centaines de frégates virevoltent.

Tout semble mystérieux, et une petite boule d'angoisse nous étreint. Après avoir entendu tant d’histoires sur le Venezuela, la peur de croiser du monde est bien présente.

Nous mouillons entre Testigo Grande et Pequeño, toutes les deux raccordées par une fine bande de plage. Nous apercevons des bateaux sur la plage, et des personnes qui commencent à s’activer. Méfiants, nous les regardons s’en aller… mais dans notre direction. Ils passent à côté, nous saluant, indifférents… toutes ces histoires nous prennent la tête pour rien.

A terre, il n’y a que des cactus et des biquettes. Le paysage est assez rocailleux et piquant ! Il est donc impossible de s'aventurer au milieu de l’île sans chaussures, et avec double épaisseur de semelles si possible !

Des milliers d’oiseaux ont facilement trouvé refuge dans ce petit coin isolé de tout…


A voir / à faire :

Il n’y a rien de mieux à faire que de se balader avec l’annexe le long des rives très rocailleuses. Les fous nichent sur les falaises et sont peu effrayés par notre présence. Il est également possible de longer les falaises depuis la terre tout en restant assez prudent. Vous ne serez pas déçu du paysage.

C’est une escale calme, il n’y a que des pêcheurs occasionnels dans ce ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article