Cartes Postales

Bonobo : le poisson du Pacifique

Publié le 01 février 2016 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Cartes Postales"

Il n’y a pas beaucoup de vent. Au milieu d’innombrables grains, nous naviguons sous génois seul. Bien sûr, ce serait mieux avec le gennaker, mais hier, il a été mal enroulé : la toile a fait de hideux petits tours, le haut de la voile s’est enroulé dans le sens opposé à celui du bas, tandis que sa partie supérieure s’est tirebouchonnée. Avec toujours cette foutue houle travers, oh hisse, on monte le gennaker enroulé (après avoir enroulé le génois et mis les moteurs, au cas où). Mais il se déroule partiellement, et à cause de la prise au vent, il risque de se déchirer. Vite, il faut ré-affaler, le capitaine s’excite sur le pont et crie à tue-tête "vite, vite... ici... là, non, là", qu’est-ce qu’on fait ? D’abord, il faut le protéger du vent ! Alors on enroule l’écoute pour protéger la voile de la prise au vent pour la hisser à nouveau, et il n’y a plus qu’à espérer que ça marche ! Au deuxième essai, le capitaine décide que c’est lui qui va hisser. "T’es beaucoup trop lente !", mais ouf, le vent est moins fort. "Vite, vite on déroule ! Va reprendre l’écoute au winch, on y va !" Le capitaine déroule, je cours à l’arrière pour border l’écoute, et au même moment : zzzz, la canne ...

Article paru dans le numéro 175. Pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article