Technique

La pharmacie du bord

Créez une alerte e-mail sur le thème "Technique"

La composition de la pharmacie embarquée est une phase importante de la préparation de votre grande croisière. Elle permettra de traiter à bord les problèmes médicaux ou traumatiques les plus fréquents. Nous parlons bien sûr de la trousse qui est indispensable pour les traversées océaniques où les risques sont les plus grands du fait de la longueur et de l’éloignement. Elle est nécessaire au quotidien, pour traiter des problèmes peu graves mais néanmoins handicapants, comme le mal de mer, les coups de soleil, les brûlures, les coupures, les traumatismes bénins ou encore la gestion des douleurs. Elle doit aussi donner une réponse à des problèmes traumatiques plus importants, des infections ou pathologies plus sérieuses, comme le risque cardiovasculaire.

Avant le départ, il est vivement conseillé à toute personne effectuant le voyage de consulter son médecin traitant avec la liste des dotations officielles. Il vérifiera l’état de vos vaccinations (tétanos notamment), rédigera l’ordonnance, obligatoire pour la délivrance de certains de ces médicaments, et pourra faire l’état de vos antécédents médicaux et chirurgicaux destinés au corps médical. Il peut éventuellement vous aider à remplir une fiche médicale individuelle qui sera votre passeport santé en cas de consultation à distance. La dotation pharmaceutique ne comprenant pas les traitements habituels des navigateurs en rapport avec d’éventuelles pathologies chroniques, chacun devra emmener son traitement personnel. De même, une visite chez le dentiste est recommandée afin de prévenir la déclaration d’un éventuel abcès, qui serait problématique une fois les amarres larguées.

DOTATIONS MEDICALES ET PRATIQUES

La pharmacie de bord répond à des critères et une composition imposés par les textes réglementaires. Les règles de l’Organisation maritime internationale (OMI) imposent aux navires d’avoir une dotation internationale de bord. En France, à partir du site du Centre de consultation médicale maritime (CCMM) www.chu-toulouse.fr/la-pharmacie-de-bord , vous pourrez télécharger cette liste de dotation. Si vous êtes amenés à modifier votre pharmacie de bord, vous pourrez également leur envoyer la liste de votre bateau, de même que les fiches médicales individuelles remplies par les membres d’équipage. Ces documents seront annexés dans un dossier au nom du navire, qui sera alors accessible au médecin du CCMM à tout moment. De multiples guides de médecine en mer existent, comme le « Medical guide for ship », édité par l’Organisation mondiale de la santé, ou en ligne comme sur Wilderness-medicine.com ou sur www.sailing.org. Une formation de sensibilisation peut s’avérer bénéfique pour parer aux cas d’urgence et éviter les erreurs.

Pour autant, à bord, évitez l’automédication pour les pathologies sévères : certains médicaments, très efficaces, peuvent parfois s’avérer dangereux. Les effets indésirables possibles des médicaments peuvent aller de la simple nausée bénigne à la survenue d’un ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article