Technique

B.a.-ba du cata : Posez de nouveaux hublots

Publié le 01 décembre 2015 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Technique"

On le sait, l’espérance de vie moyenne d’un voilier est de 40 ans… Bien plus que celle de ses hublots ! Celui qui détruit lentement mais sûrement vos "petites fenêtres", c’est le soleil, bien sûr. Pas celui de l’hiver qui rase l’horizon, mais celui qui cogne au zénith… Sous l’action conjuguée des phénomènes de dilatation et des ultraviolets, le panneau s’altère, se fendille et se casse parfois. Quant au joint d’étanchéité, il finit le plus souvent par laisser passer quelques gouttes. Les hublots les plus touchés sont les plus grandes pièces orientées à un angle proche de l’horizontale. Plus le panneau est foncé, plus il est sensible au vieillissement. Le matériau généralement utilisé est le polyméthacrylate de méthyle. On l’abrège souvent en PMMA, de l'anglais Polymethyl Methacrylate. Ce polymère – appelé aussi Plexiglas ®, son premier nom commercial – est particulièrement résistant aux UV, plus transparent et surtout plus léger que le verre. Il est en revanche sensible aux rayures, aux hydrocarbures et à certaines colles. Comptez 100 euros pour 1 m2 de 8 mm d’épaisseur. On utilise également du polycarbonate – Lexan ®, par exemple. Il est plus résistant aux rayures, mais supporte mal les forts serrages.
Alors, prêt pour la pose de vos nouveaux hublots ?

Poser de nouveaux hublots

Il est possible de démonter l’ancien hublot pour l’utiliser comme gabarit… à condition que votre voilier soit à l’abri ! Sur notre Aventura 23, le hublot tribord a disparu suite à un chavirage à l’échouage. On reporte les cotes en utilisant baguettes en bois et serre-joints.

Poser de nouveaux hublots

Paré pour la découpe ! Le film qui protège les deux faces du plexi reste bien en place. On utilise de préférence une scie circulaire pour les grandes longueurs : la lame est réglée pile à la bonne épaisseur, ici du 8 mm. Pas besoin de bouger le plexi !

Poser de nouveaux hublots

La partie avant du hublot dessine une courbe très serrée : elle est découpée à l’aide d’une scie sauteuse, de même que les angles arrondis à l’arrière. Pensez à bien immobiliser votre plexi.

Poser de nouveaux hublots

L’arête supérieure du hublot est adoucie à l’aide d’une ponceuse circulaire. On utilise quatre disques différents pour une finition optimum : le grain utilisé ici est du 80, du 120, du 220 et enfin du 500.

Poser de nouveaux hublots

Pour obtenir une belle finition des angles, on utilise une pâte à polir. Les produits destinés aux automobiles conviennent tout à fait. Bien frotter pour un brillant irréprochable.

Poser de nouveaux hublots

A partir de maintenant, mieux vaut être deux à la manœuvre ! Equipés d’écrous pour hublots (de préférence en inox – environ 1 euro pièce, l’aluminium se révèle souvent indémontable), mettez le hublot en place, percez depuis l’intérieur quatre trous et fixez.

Poser de nouveaux hublots

Depuis l’intérieur, percez le plexi en vous servant des trous du polyester comme guide. Depuis l’extérieur, il n’est pas inutile que votre aide bricoleur exerce une forte pression pour faciliter le perçage… mais attention à ses mains !

Poser de nouveaux hublots

Avant de démonter le hublot, passez un léger coup de cutter le long des angles ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article