‹ Retour essai

Libertist 853 - Un trimaran qui décoiffe

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Il paraît qu'il n'existe plus de marché pour les trimarans à bras fixes… Neel a démontré le contraire avec ses unités de croisière de grandes tailles. L'ambition du Libertist est de confirmer ce succès dans le segment des 7-12 m. Sous la signature d'Erik Lerouge, le chantier polonais Rega Yacht décline tout de même cette série de trimarans en version repliable. Une formule qui lui permet de prendre pied dans un marché restreint, mais actif, principalement occupé par Dragonfly, Corsair et Tricat. Nous avons essayé la version à bras fixes du 853 à l'issue du Salon International du Multicoque.

Gros potentiel de performances

Ce trimaran bodybuildé n'a laissé personne insensible sur les pontons de La Grande Motte 2019 ; le Libertist est beau ! Le dessin des bras est une réussite. Leur forme harmonieuse tout comme l’état de surface impeccable du composite participent à la séduction immédiate. Le principe d'assemblage est intelligent : les bras sont encastrés dans une réservation du pont et solidement boulonnés, tout comme leurs liaisons avec les flotteurs. Ces derniers affichent un volume important associé à des entrées d'eau affûtées. On remarque également deux petits foils fixes en carbone. La coque centrale est un véritable exercice de style : les lignes filent magnifiquement, les proportions sont habiles, et l'étrave (droite) ne cède à aucune mode passagère. Les œuvres vives tendues traduisent le potentiel de performances, mais l'ergonomie du pont, des bras, des trampolines est agréable et compatible avec la croisière familiale. Le cockpit est confortable et sécurisant.

 

Un volume intérieur insoupçonné

En pénétrant à l'intérieur de ce trimaran sportif de seulement 28 pieds de longueur, le visiteur reste bluffé par l'étonnant volume intérieur. La hauteur sous bar...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article