‹ Retour essai

Libertist 703 - Petit trimaran, forte personnalité...

image description

Ajoutez plusieurs essaisau panier

et bénéficiez d'une réduction !

C’est un fait : les trimarans Libertist sont rouge vif et font tourner les têtes sur leur passage. Le design du génial architecte Erik Lerouge, associé à la fameuse teinte fétiche de la plus célèbre des marques d’automobiles italiennes, fait mouche et suggère une belle sportivité. Nous avons pu naviguer à bord du tout nouveau 703, à peine mis à l’eau…

Lieu de l’essai : La Rochelle
Conditions : vent de 4 à 5 noeuds, mer plate

Après l’arrivée remarquée du 853 à l’International Multihull Show de La Grande Motte en 2019 (essai dans MM196), il aura fallu près de deux ans et demi pour découvrir son petit frère, le très attendu Libertist 703. Sur les pontons rochelais cette fois, la forte personnalité et le look ravageur du petit trimaran font mouche ; le 703 rappelle, toutes proportions gardées, les grands Ocean Fifty. Avec son pont flush-deck qui favorise l’aérodynamisme, la coque centrale a même des airs de SVR-Lazartigue, le nouvel Ultim de François Gabart. Il n’en faut pas plus pour que la rédaction de Multicoques Mag s’emballe : non, décidément, nous ne pouvions vraiment pas manquer l’opportunité d’être les premiers à l’essayer… car il est parfois des situations où l’enthousiasme l’emporte sur la raison, la passion sur la patience, la détermination des acteurs sur la prudence des essayeurs.


Le foc autovireur, grâce à ses deux lattes, offre un peu de rond de chute. 

 

Un aménagement prometteur

Notre précipitation a tout de même un prix : nous ne pourrons juger dans cet essai de l’intérieur du Libertist 703. Brut de démoulage, celui-ci nécessite un retour dans les ateliers de fabrication polonais d...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article


Suivez-nous sur