‹ Retour essai occasion

Leopard 44: Deux cockpits accessibles depuis la nacelle !

Publié le 23 mars 2018 à 9h00

Prix de l'essai3,00

Acheter maintenant

Les constructeurs nous avaient habitués au cockpit avant… accessible depuis le pont. A bord du Leopard 44, le constructeur Robertson & Caine a carrément prévu un passage depuis la nacelle. Une configuration inédite qui ne laisse pas indifférent – et qui s’est imposée depuis sur tous les modèles du chantier.

Robertson & Caine n’est pas un chantier comme les autres. Le plus important constructeur d’Afrique du Sud, né en 1991, a tout d'abord produit des voiliers sur mesure de 36 à 70 pieds avant de signer un accord de partenariat exclusif avec The Moorings – qui fait partie du groupe Sunsail aujourd’hui. Le constructeur propose depuis des catamarans dénommés Leopard qui répondent très précisément aux cahiers des charges du loueur. Très tôt, l’accent a donc été mis sur la robustesse – quand on convoie les catas au départ de Cape Town, c’est conseillé ! Autres priorités, la facilité d’utilisation, l’optimisation des opérations d’entretien, sans oublier les performances. Car les Leopard ne se sont pas contentés d’être "des catamarans de location". Ils sont de vrais catamarans aussi de propriétaires et ont apporté de réelles innovations, à l’image de ce fameux cockpit avant accessible depuis la nacelle. Toute une histoire ! Quand cette fameuse porte avant a été présentée en 2010 sur le Leopard 44 – modèle remplacé par le 45 depuis un an, – les concurrents et les sceptiques de tout poil se sont empressés de dénigrer la formule. Le risque ? Celui de prendre une grosse déferlante de face qui...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai3,00

Acheter maintenant

Partagez cet article