Aventure

Rassemblement Propriétaires - Tout Sourire en Martinique

Créez une alerte e-mail sur le thème "Aventure"

Le chantier Marsaudon Composites est une exception dans le paysage industriel français du nautisme. Constructeur d'unités de course, restaurateur de prototypes, sous-traitant de chantiers réputés, mouliste respecté, il est également le créateur d'une famille de catamarans parmi les plus rapides du monde : les TS. Multicoques Mag vous les a fait connaître puisque nous avons essayé en Bretagne lors de leurs sorties de chantier respectives les TS5 FR 189 et GB 160 et les TS42 FR 171 et GB 142. Ce rendez-vous festif, en janvier dernier, dans les eaux tièdes et bien ventilées des Petites Antilles, a été l’occasion de parfaire encore nos connaissances de ces deux séduisants modèles – merci aux équipages d'Addictive Sailing, Amalia, Baie du Monde 2, Elektra, Flotte, Halucine, Liman, One Way, Passion et Sea Fox.

Un alizé en pleine forme

Réunir neuf TS sur une flotte de trentre-trois pour ce premier rassemblement de propriétaires en Martinique, c’était un sacré petit challenge que l'équipe de Lorient a tenu à relever pour sa deuxième année aux commandes. Le résultat ? Assurément un vrai succès de convivialité, mais également une mémorable rencontre de marins sur l'eau. Déjà parce que l’alizé était bien au rendez-vous. Entre le Marin, Sainte-Anne, les anses d'Arlet, la baie de Fort-de-France et les passages à raser l’emblématique du rocher du Diamant, les parcours préparés par Fred Blandin et Régis Guillemot ont constitué une piste d'essai rapide grandeur nature pour nos bolides. Sur les petits parcours, le différentiel entre les TS5 et les 42 est resté étonnamment modeste tant la virtuosité de ces catas de 12,98 m semble en mesure de rivaliser avec leur grands frères. Lors des manches plus ouvertes et dans des conditions de vent musclées (25 à 38 nœuds), la foulée des TS5 sous grand-voile à un ris et gennaker s'est avérée irrésistible. Jamais moins de 15 nœuds au GPS, souvent entre 17 et 21 avec des pointes au-delà de 24 : les TS5 ont fait parler la poudre ! Le 52 Baie du monde 2 n'était cependant jamais très loin. A bord de notre TS5 Addictive Sailing mis à l'eau en novembre et transaté en décembre, nous disposions d'une belle version (cloisons et planchers carbone) et, malgré un léger embonpoint consécutif à sa vocation charter (paddles, gros dessalinisateur, équipement confort) et un avitaillement de sybarites, nous pouvions parfois faire jeu égal avec le ténor incontesté de la flotte Halucine. Ce TS5, parfaitement optimisé pour la performance, déjà vainqueur dans sa classe du Trophée des Multicoques 2019, était mené à la cravache par les cousins Guillemot et leur équipage. L'homogénéité technique de la flotte, dans ces conditions musclées, a favorisé des régates au contact au profit des cavaliers seuls. Et la motivation générale, dans un alizé tonique et généreux en rafales, a permis de démontrer tout à la fois la maîtrise des skippers et la tolérance des machines poussées parfois à la limite. Par 25 à 30 nœuds, tous les catamarans étaient ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article