Achat bateau

Occasion : le bon filon, sous condition

Créez une alerte e-mail sur le thème "Achat bateau"

Près de 400 annonces sur le site de votre magazine préféré. Plus de 1 000 sur la plate-forme des courtiers professionnels. Compliqué de faire un choix de prime abord. Longueur, poids, équipement, année, performance, nombre de cabines, de toilettes, cuisine en haut ou en bas, flybridge ou pas… oubliez tout ! Simplifiez le sujet. En vrai, il n’y que deux variables : programme et budget. Si vous êtes clair sur ces deux points, un premier tri va très rapidement s’opérer et vous dégager l’horizon.

La première étape est donc de prendre le temps de bien définir votre cahier des charges en répondant à dix questions :

Quel équipage à bord ?

Quelle expérience ?

Quelles personnalités ?

Quelles sont vos motivations ?

Emmenez-vous votre maison avec vous ou voyagez-vous léger ?

Êtes-vous plutôt contemplatifs ou sportifs ?

Sensibles au confort, ou vous contentez-vous du minimum?

Quelque talent de bricoleur ou allergique au moindre tournevis ?

Combien de temps allez-vous naviguer chaque saison ?

Dans quelles zones ?

Sous quel climat ?

Question difficile et surprenante peut-être à ce stade, mais combien de temps prévoyez-vous de garder votre futur bateau avant de le revendre ?

Vous commencez à y voir plus clair ? Une deuxième lame va encore épurer votre horizon. La définition du budget. Si celui-ci était illimité, sans doute seriez-vous plus tentés par l’achat d’un bateau neuf, à l’exacte mesure de ce que vous souhaitez. Quel que soit son niveau, il est important de bien définir vos limites. La tentation étant de toujours dépenser un petit peu plus. Mais nous avons un mantra à la rédaction : "Le meilleur des bateaux, c’est d’abord celui-que l’on peut se payer." Se payer ET en profiter. Donc, autant ne pas s’endetter à vie et… ne plus pouvoir partir naviguer. Sans oublier qu’une réserve de trésorerie est nécessaire pour faire face au quotidien, à l’entretien, et aux inévitables petits ajustements techniques que vous découvrirez ou que vous vous offrirez.

Voilà, le cadre étant défini, il est temps faire une première sélection et de partir à la découverte des premières unités. Multicoques Mag, sites de petites annonces entre particuliers, sites de brokers professionnels, constructeurs, bouche à oreille, radio ponton…, tous les moyens sont bons ! Un e-mail ou un appel téléphonique vont donner une première impression : degré de réactivité, précision des réponses, connaissance du bateau et, non négligeable, amabilité. En tout cas, il faut ressortir de ce premier contact avec une idée de l’historique du bateau, un inventaire détaillé et un reportage photo très complet. Jusqu’ici, ça colle ? Mais au fait, où est-il amarré, ce bel oiseau ? Et jusqu’où êtes-vous prêts à aller chercher le bateau de vos rêves ? En effet, l’avion permet d’aller voir des bateaux partout dans le monde à tarif abordable, et les prix peuvent être très attractifs dans certaines zones éloignées. Mais, sauf exception, est-ce bien raisonnable d’acheter un bateau à ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article