voyage en famille

Ylang Ylang à Tonga

Publié le 23 novembre 2017 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "voyage en famille"

La traversée de Niue aux Tonga se fait tranquillement en 2 jours, nous voulons arriver de jour. Nous passons la ligne de changement de date, et d’un coup, de mardi, nous sommes mercredi ! Je me fais des nœuds au cerveau, et la notion de relativité prend toute sa place dans ma tête à ce moment-là. Je réalise aussi que, tranquillement, sans vraiment nous en apercevoir, nous avons fait une bonne moitié de tour du monde ! Que de souvenirs ! J’ai l’impression d’avoir vécu beaucoup plus de choses ces 4 dernières années que durant les 10 précédentes. Et pourtant, mon envie de voyager, découvrir, rencontrer, reste intacte, et la mer me fascine toujours autant. Nous arrivons au lever du jour au nord des Vava’u. Les Tonga comportent plus de 160 îles coralliennes et volcaniques, dont seules 36 sont habitées. Le groupe Vava’u est un labyrinthe d’îlots et de récifs qui offre un très beau bassin de croisière. Nous sommes accueillis par des baleines, elles viennent mettre bas dans ces eaux. Nous arrivons sur le quai d’accueil à l’entrée de la ville, et en fin de matinée, un homme âgé vient à bord pour une inspection sanitaire. Il nous pose quelques questions, remplit avec difficulté son formulaire, et s’en va. Il faudra attendre l’après-midi pour que les douanes et l’immigration nous visitent. Tout le monde est souriant et plutôt avenant. Les hommes ont la chemise réglementaire avec épaulettes, tatouage et barbe, mais par contre, une jupe pour le bas. Selon une légende, un groupe de marins serait arrivé en bateau aux Tonga, leurs vêtements déchirés par la tempête. Ils taillèrent alors la voile de leur bateau, pour s’en draper. L’empereur, ému de leur sacrifice pour lui apparaître présentables, décréta que cela constituerait désormais le vêtement de cérémonie. Au XXe siècle, la reine (les Tonga sont une royauté indépendante) décida que le ta’oval ferait partie de l’uniforme des fonctionnaires, et des scolaires. Le ta’ovala traditionnel est constitué d’une natte enroulée autour de la taille et retenue par une kafa, et porté tant par les hommes que par les femmes. Nous ferons ensuite un passage aux Fidji avant la Nouvelle-Calédonie, ultime étape de notre voyage.


Qui : Marie-Paule, Martial & Adrien
Bateau : Ylang Ylang, Lagoon 421
Où : Tonga, Océan Pacifique
Blog : www.levoyagedylang.com

Partagez cet article