Antilles

Ti-Cata : Cap sur Antigua

Publié le 20 juillet 2018 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Antilles"

La météo annonçait 15 nœuds et un mètre de houle, mais nous avons navigué dans une mer hachée par 20 nœuds de vent. Tom et Sacha ont passé une bonne partie de la traversée à l'intérieur en écoutant de la musique, pendant que nous ajustions les réglages des voiles (le capitaine n'est pas du genre à laisser l'équipage s'endormir !). Nous espérions apercevoir la fumée du volcan de Montserrat, mais nous n’avons même pas pu distinguer les contours de l'île, à quelques milles de nous. Pour la première fois, nous avons navigué sans voir la terre sur 360 degrés. A l'approche du mouillage d'English Harbour au sud d'Antigua, tout le monde est monté sur le pont, la passe est très belle, cerclée par le corail et dominée par des colonnes rocheuses à l'est. Nous avons mouillé tout près de la plage de Gallion Beach, à deux pas du fort Nelson Harbour. Pelouses vertes, bâtisses de pierre cossues, tout est "so British" ! Ancrés d'abord tout près de la plage, nous avons vite pris nos distances avec nos voisins, un peu trop proches à notre goût. Toute la nuit, Ti-Cata a tourné comme les aiguilles d'une horloge folle. Au petit matin, chaos au mouillage ! Les bateaux avaient sorti les pare-battages, plusieurs s’étant retrouvés collés les uns contre les autres, poupe contre poupe, proue contre poupe, et valsaient doucement. Il était temps de lever l'ancre. On s'approche de Jolly Harbour et en contournant les bancs de coraux, on voit la mer qui a pris une couleur turquoise un peu laiteuse, comme nous n'avions jamais vu auparavant. "Le paradis !" s'est écrié Tom. A Jolly Harbour, chaque maison dispose d’un ponton avec son propre bateau, et la couleur de l’eau nous a hypnotisés. Nous avons ensuite longé la côte vers le nord, pour dormir au très calme mouillage de Deep Bay, où planent les ombres inquiétantes de deux épaves. Nous nous sommes alors lancés dans la fabrication d'une fleur de vent et d'un dessalinisateur ! La première expérience a été un joli succès, mais, pour la deuxième, nous n’avons pas récolté une seule goutte d'eau douce à la fin de la journée... à peaufiner donc ! Le lendemain, alors que nous étions seuls au monde au nord de l’île dans le mouillage isolé de Bird Island, une belle surprise nous attendait : une plongée au milieu des raies ! Magique !


Qui : Julie, Pierrick, Tom et Sacha

Où : Antigua, Antilles

Bateau : Ti-Cata, Athena 38 loué chez O Sail Net

Blog :  www.laviesalee.blogspot.com

Partagez cet article