Méditerranée

Nos lecteurs autour du monde : Un catamaran à Venise

Créez une alerte e-mail sur le thème "Méditerranée"

Si vous cherchez sur Internet des informations sur la navigation ou les mouillages à Venise et dans sa lagune, vous ne trouverez que très peu de chose. Que ce soient les Pilot Books ou les guides de croisières de la région, il n'y a que peu d'informations et de conseils pour partir à la découverte de cette cité fascinante et son incroyable lagune. Une véritable aventure que je conseille à tous !

Jour 1

Nous quittons Muggia dans le Nord-Est de l'Italie au matin, pour une navigation de 8 heures dans une brise légère de nord-ouest qui nous emmène à travers l'Adriatique vers la fameuse passe du Lido, l'entrée de la lagune de Venise.

Il n'y a que deux marinas qui acceptent les multicoques dans la lagune (marina Vento di Venezia sur l'île de La Certosa, et marina Santelena sur l'île de Sant’Elena). Nous avons choisi la marina Vento di Venezia pour deux raisons : elle est la moins chère des deux et est située sur une île très verte où l'on peut courir et faire du vélo. Les deux marinas sont à moins de 10 minutes en "vaporetto" – le bus nautique de Venise – de la place Saint-Marc, et ne peuvent être mieux placées pour découvrir les merveilles de Venise. Nous avons été aidés lors de notre arrivée dans la marina par un “marinaio” et l'enregistrement a été on ne peut plus facile et amical. Un accueil au top et qui nous permet de profiter juste à temps du coucher de soleil sur Venise en profitant d'un verre bien mérité.

Dans la marina à quelques encablures de Venise : le spot idéal pour partir à la découverte de la cité de Doges et de la lagune.

Jour 2

On se réveille assez tôt, et après un court trajet en vaporetto de la marina à la place Saint-Marc, nous partons pour une journée de découverte des canaux et des ruelles de Venise. Jusqu'en 2015, il était possible d'acheter une licence temporaire pour naviguer avec votre annexe dans les canaux de la ville et sur la lagune. Le bureau qui donnait cette autorisation est maintenant fermé, et lors de notre voyage sur place, personne n'a été capable de nous dire si nous avions le droit ou pas de naviguer dans la ville en annexe. Nous avons donc décidé de ne pas tenter le diable, et avons préféré utiliser les excellents moyens de transports publics de la ville pour visiter la cité.

Il y a tellement à voir à Venise que l'on pourrait y passer des jours et des jours. Mais, comme nous voulons aussi explorer la lagune en bateau, nous n'avons visité que les lieux les plus recommandés dans la journée. Mais nous reviendrons forcément pour découvrir cette cité magique !

Le vélo est sûrement l'un des meilleures moyens – avec la bateau – pour découvrir la plupart des îles de la lagune.

Jour 3

Aujourd'hui, nous avons décidé de visiter l'île de Murano, connue pour ses verriers.

Comme il n'y a aucun moyen de savoir si nous pouvons mouiller ou apponter "Lady Roslyn" à côté de Murano, nous décidons de prendre notre annexe pour aller de la marina Vento di Venezia jusqu'à Murano. On nous a bien expliqué que le trafic commercial avait priorité sur les canaux. Nous préférons donc nous éloigner des axes principaux et restons proches des poteaux en bois qui indiquent les passages sans danger tout au long de la lagune. Les canaux de Murano sont très ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article