Pacifique

Moana : à Palmerston

Publié le 01 février 2015 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Pacifique"

"C’est une île plutôt particulière, qui était inhabitée jusqu'à ce que l'Anglais John Marsters décide de s'y installer au début du 19e siècle. Il a fini par y vivre avec trois épouses polynésiennes. Le nombre total de descendants de M. Marster s’élève aujourd’hui à près de 20.000 ! Soixante d'entre eux vivent sur Palmerston et en constituent ainsi la population. Palmerston est un endroit très isolé, un bateau d'approvisionnement vient tous les 2-3 mois, et il représente le seul contact avec le monde extérieur. Palmerston adore les yachts de passage. Il y a un immense lagon, mais il n'y a pas de passe et les bateaux doivent mouiller à l'extérieur du récif. La tradition d’accueil y est très forte. Chaque famille a sa VHF et essaye d'être le premier à répondre dès que quelqu’un appelle. Le premier qui répond sera l’hôte ! Nous avions apporté avec nous un paquet pour Bill depuis Aitutaki, et on nous a demandé d’appeler par téléphone, et non pas par VHF, pour être certain que ce serait bien lui qui nous accueillerait. En raison de la météo, nous n’avons pu rester que deux jours à Palmerston, mais ils ont été mémorables. Bill et sa famille sont venus nous chercher sur le bateau, et ont pris grand soin de nous. Nous y étions un dimanche, nous sommes allés à l'église avec l'ensemble de la population de l'île (nous avons assisté à l’un des offices, mais les gens du coin vont chaque dimanche trois fois à l’église, à 6h30, 10h00, et 16h00 !). Nous avons mangé et prié avec la famille. Kim a joué avec les enfants le samedi, mais a été très déçu quand il a appris que les enfants n’étaient pas autorisés à jouer le dimanche ! Moana était amarré sur une bouée à l'extérieur du récif, elle était par 35 mètres de fond et notre arrière était ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article