Océan Atlantique

Marie Soizic : de surprise en surprise…

Publié le 24 mai 2018 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Océan Atlantique"

Marie Soizic, notre catamaran, après quelques mois de travaux bien identifiés avec des professionnels, s’avère en fait bien malade. Nous nous sommes donc transformés en chirurgiens urgentistes un an et demi de plus que prévu. Il a fallu effectuer pas moins d’une centaine de réparations par stratification, dont la plus longue fait 7 mètres. Jusqu’au moment où on a décidé de gratouiller sous le bateau. Ce petit point superficiel a en fait laissé apparaître une belle fissure sur toute l’épaisseur de la coque, pleine de jus vinaigré pourri, qui finit par s’arrêter, mais après quelque 4 mètres de long sur la liaison entre la nacelle et la coque, partie ultra structurelle sur un catamaran. On a beaucoup hésité entre pleurer de découvrir, à ce stade, un problème aussi fondamental, et se réjouir d’avoir évité de le découvrir au milieu de l’Atlantique. Nous avons alors encore retroussé plus haut nos manches et plongé tête baissée pour faire face. On relève un peu la tête aujourd’hui, on enlève le casque antibruit, on nettoie la poussière sur les lunettes de protection. On est tellement enthousiastes pour ce projet, on est dans une telle rage d’en finir de ce chantier et on veut tellement partager l’énergie positive de Waterline ! On aimerait en voir le bout l’été prochain, mais on s’est tellement mis la rate au court-bouillon avec des dates que nous serons ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article