Voyage

Les escales de Multicoques Mag : Ile de Pâques, là où les dieux regardent les étoiles…

Créez une alerte e-mail sur le thème "Voyage"

Cet avant-poste perdu dans l’océan Pacifique, à l’extrémité sud du triangle polynésien, ne reçoit que quelques navigateurs intrépides sur ses terres. Ceux-là sont bien récompensés de leur longue traversée. Mais attention, comme la Polynésie à l’ouest, et Hawaï au nord, son pouvoir de séduction est immense ! Son magnétisme, bien connu des pilotes de l’air, n’affole pas que les compas ou les GPS. Tout commence par l’apparition sur le front de mer de près de neuf cents statues colossales, appelées "moaï" perchées sur trois cents terrasses de pierre, les "Ahû". Ces géants tournent le dos à l'océan, pour autant, horizon lointain et ciels étoilés leur appartiennent depuis la nuit des temps. Nous savons que les pierres sont taillées dans le basalte du volcan nommé Rano Raraku, situé dans l’est de l’île et qui constitue une nouvelle récompense pour qui pose le pied à terre. Son sommet laisse place à un cratère occupé par un lac. Terres ocre, végétations vertes et denses, lac aux couleurs capricieuses, bleu mer et bleu ciel, se mêlent pour offrir un spectacle époustouflant. Dans un autre registre, tout aussi spectaculaire, le Rano Kau, situé à la pointe sud-ouest de l'île, est composé d'un cratère au fond plat recouvert de nombreux petits lacs et abrite le site pascuan d'Orongo au sommet des falaises. Aventurez-vous juste au-dessus, vous vous trouverez alors sur le lieu sacré d’Orongo. Dans ce village cérémoniel qui s’élève sur la crête du volcan, se déroulait une fois l’an la plus importante des fêtes religieuses de l’île, celle du Tangata Manu (l’homme-oiseau). Le choix de ce site s’explique par sa proximité avec les trois îlots de Motu Nui, Motu Iti et Motu Kao Kao, refuge sur lequel venaient pondre les hirondelles de mer. Il s’agissait d’un véritable concours organisé pour la quête du premier œuf pondu par l’hirondelle de mer sur l’îlot Motu Nui. Le lieu reste aujourd’hui exceptionnel et mérite l’ascension. Et puis, peut-être lors de votre randonnée trouverez-vous l’une des multiples et précieuses tablettes disparues, qui retracent l’histoire des autochtones qui nous échappe encore. Un mythe raconte qu’elles sont soigneusement enfouies, cachées quelque part sur l’île…

Escale sur les iles de Pâques

Rencontre de deux créations divines : un moaï et un multicoque !

Perdu dans cette réalité de rêve, gardez néanmoins à l’esprit vif que les bateaux doivent être prêts à partir précipitamment si le vent change de direction, et c’est chose fréquente ! En effet, il n’y a pas d’abri adéquat par tout temps. Il reste, malgré cela, plusieurs mouillages praticables autour de l’île mais qui ne sont pas forcément commodes, car ils sont éloignés du village et de ses commerces pour l’approvisionnement. Le mouillage ouvert devant la petite ville principale d’Hanga Roa offre une protection acceptable des alizés de sud-est. Seul port de l’île, son entrée, déjà fortement déconseillée aux monocoques, est juste proscrite pour nos catamarans, heureusement bien plus stables au mouillage. ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article