tour du monde

Le tour du monde en 80 mois

Publié le 21 juin 2016 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "tour du monde"

Nous voilà de retour au point de départ en Afrique du Sud.

Le 1er janvier 2010, nous larguions les amarres avec nos quatre enfants sur notre nouveau catamaran de 50 pieds, Banana, un St Francis 50 sorti du chantier 5 mois plus tôt.
Mars 2016, 6 ans plus tard, nous ne sommes plus que trois à bord. Les deux aînés finissent l'université à Montréal, notre fille est entrée au lycée en internat il y a deux ans et le petit dernier a continué avec le CNED à bord jusqu'au bout. Il a maintenant 15 ans et nous allons mettre nos sacs à terre pour trois ans, le temps pour lui de passer son bac.
Comme ce n'est pas l'endroit pour écrire un livre, je vais essayer d'être le plus synthétique possible. L'aventure humaine et le bilan technique pourront intéresser ceux qui se posent des questions sur un départ éventuel. Le plus simple est certainement de vous dire "Oui mais eux ils peuvent" et de continuer à faire ce que vous faites si bien. Bien entendu, il faut aussi immédiatement fermer ce magazine subversif, sinon, vous pourriez prendre un risque : celui de partir ou simplement de commencer à rêver et à faire des projets.
C'est sans doute ce qui nous est arrivé, un jour, nous avons transformé nos rêves en projet et finalement nous avons largué les amarres.
40 000 miles, c'est deux fois le tour de la terre, bien plus que nos estimations initiales. Nous avions anticipé un stock de matériels (filtres, kit de maintenance, joints, pompes, etc.) au départ du Cap pour une année et nous ...

Article paru dans le numéro 10. Pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article