Cartes Postales

"Et Voilà" : un Lagoon 450 aux Marquises

Publié le 01 août 2014 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Cartes Postales"

"Un jour, nous sommes allés à terre, pour nous rendre en ville, nous avons indiqué que Théo voulait se faire faire un tatouage. Marie Jo, notre chauffeur, a garé sa voiture au bord de la route principale. Elle nous a dit : "Mon neveu, Renaldo, fait des tatouages." Nous lui avons répondu que nous allions y penser. Au déjeuner, le propriétaire du restaurant était couvert de tatouages, aussi lui avons-nous demandé s’il pouvait nous recommander un tatoueur sur l’île. Il nous a alors montré la cuisine en disant : "Mon cuisinier fait des tatouages." J'ai regardé Théo, et il m'a avoué préférer faire appel à un professionnel du tatouage, pas à un cuisinier. J'ai compris. Il a alors appelé quelqu'un d'autre, qui lui a été recommandé, mais il ne parlait pas anglais, et il lui a raccroché au nez. Il s’appelait Renaldo. Théo a désormais un beau tatouage, merci Renaldo ! Jeudi, nous avons fait un tour de l'île. C’était incroyablement sauvage, et beau. Dans le passé, il y avait des chevaux sauvages sur l'île. Si vous pouviez en capturer un, vous pouviez le garder. Maintenant, ils sont attachés à des arbres, comme nous attachons notre chien devant un magasin. Ils vont, attachés à l'arrière de camions, trottant d’un endroit à un autre. Il y a aussi des chèvres et des porcs partout ici. Parfois, vous verrez une vache. La volaille est gratuite, pour toute personne qui peut en attraper une. Nous avons demandé à notre guide comment ils font ...

Article paru dans le numéro 166. Pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article