Voyage

De Saltimbanque à Tané en passant par Tadalu - La transition du monocoque au multicoque

Créez une alerte e-mail sur le thème "Voyage"

Qui : Malwen, Lilou, Céline et Jérôme
Où : Polynésie française
Multicoque : one-off Gildas Plessis
Notre premier bateau fut un Brise de Mer 28, à bord duquel nous avons voyagé trois années durant, nous avions alors une petite trentaine d’années. Avec l’arrivée des enfants, il a fallu envisager un plus gros bateau, et nous avons acquis un quillard en alu, avec lequel nous sommes repartis, en famille, au terme de cinq années de chantier. Les enfants avaient alors 7 et 9 ans. Nous avons pris le chemin des écoliers, Canaries, Cap-Vert, Antilles, sans trop y traîner, car nous avions un objectif : l’océan Pacifique. Puis ce fut Bocas del Toro, puis le canal de Panama. Arrivés en Polynésie, nous avons navigué une année, puis il a fallu travailler afin de remettre à flot la caisse de bord. Rapidement, le monocoque s’est avéré petit, d’autant plus que les enfants grandissaient ; et aussi parce que nous étions passés d’un mode voyage à celui de sédentaire, et nous avions besoin désormais de plus de confort et d’espace dans la vie quotidienne. Jérôme a décroché un poste d’enseignant, et Céline, qui avait avant de partir suivi une formation de sellerie aux Ateliers de l’Enfer à Douarnenez, avait besoin d’espace pour travailler et pouvoir réaliser ou réparer ses divers coussins, capotes, tauds, etc. Le monocoque a donc été vendu, la famille s’est installée à terre, le temps de trouver ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

S'abonner

Abonnez-vous ? Multicoques Mag et profitez de nombreux avantages !

Abonnez-Vous

Partagez cet article