Voyage

Dagger Down - Escale à St. Augustine

Créez une alerte e-mail sur le thème "Voyage"

Nous sommes entrés dans le St. Augustine inlet – le chenal d’accès depuis l’Atlantique – sans difficulté. Nous avions entendu dire que cela pouvait être assez dangereux quand la mer, le courant et le vent s’opposent. Nous sommes tombés sous le charme dès notre arrivée, et nous avions hâte d’explorer la plus ancienne ville des Etats-Unis. Nous avons mouillé sur ancre juste au nord du chenal. Rapidement, Ben et moi sommes allés dormir, fatigués par ces 30 heures de navigation depuis Charleston. Le lendemain matin, nous nous sommes rapprochés de la marina municipale, en ville. On nous a attribué un emplacement au sud du pont des Lions, nous sommes donc passés sous ce pont levant, avant, une fois pris le déjeuner, de nous promener autour du Castillo de San Marcos National Monument et dans les rues pavées de la ville. Le lieu est charmant avec son mix d’architectures espagnole et anglaise. Le fort était à l’origine construit en bois, avant d’être reconstruit en pierre. La ville est semblable à un livre d’histoire que l’on feuillette, empreinte de traditions et d’héritages. Pour le dîner, nous sommes allés jusqu’à St. Augustine en annexe. D’un jour à l’autre, les conditions changent de façon drastique. Hier, c’était magnifique, et la navigation en annexe s’est déroulée sans incident. Mais aujourd’hui, le courant, le vent et les vagues nous ont copieusement arrosés alors que nous partions à terre. J’ai particulièrement apprécié d’avoir enfilé mon bas de ciré. John, quant à lui, s’est retrouvé complètement trempé ! Nous nous sommes promenés en ville et avons acheté un nouveau ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

S'abonner

Abonnez-vous ? Multicoques Mag et profitez de nombreux avantages !

Abonnez-Vous

Partagez cet article