Pacifique

Bonobo : à Fidji

Créez une alerte e-mail sur le thème "Pacifique"

Nous sommes mouillés depuis deux jours devant un village traditionnel sur l’île de Quamea. L’accueil et la générosité sont inouïs, comme presque partout dans le Pacifique. Les peuples ne sont plus polynésiens depuis les Tonga, mais mélanésiens. Ici, les traditions se respectent et s’appliquent au jour le jour. Les rois des îles le sont de père en fils depuis plus de 1 000 ans. Lors de l’arrivée d’un bateau devant un village, il faut aller faire la cérémonie du "Sevu Sevu", la palabre avec le chef ou le roi, et lui offrir une botte de racines de kava. Très sérieux, tout cela ! Il faut avoir trouvé un "parrain" qui parle l’anglais et le dialecte local pour être introduit à la cérémonie. Cela se fait très facilement à l’arrivée, tout le monde est sur la plage pour vous souhaiter la bienvenue, sauf les "chefs", qui eux attendent que l’on vous y conduise. Le port de la jupe est obligatoire (j’ai transformé un paréo en Sulu, jupe fidjienne), tout comme la chemise à manche. Le couvre-chef quant à lui est strictement interdit, tout comme les lunettes de soleil, et le sac à dos.

La cérémonie se fait dans le local des chefs, sur des nattes et assis en tailleur. Il ne faut pas regarder le roi dans les yeux, mais lui parler par l’intermédiaire du "parrain" à qui vous avez raconté toute votre vie pour qu’il puisse vous vanter auprès du roi ! Le roi va alors ramasser l’offrande de kava… ou pas ! S’il le ramasse, tout va bien, vous faites partie du clan ! Sinon, il peut vous refuser l’entrée et vous devez ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article