Catamaran

SeaKite - Premiers essais à Arcachon avec Yves Parlier

Créez une alerte e-mail sur le thème "Catamaran"

L'ancien catamaran à gréement double dont les coques sont dotées de redans – à la manière des flotteurs d’hydravion - est bien devenu un multicoque expérimental propulsé par des ailes de kite à écoulement laminaire réalisée en Vectran® – ces voiles, pour l'heure testées avec des surfaces modestes de 25 et 50 m2 devraient assurer une excellente remontée au vent. Au portant, le vol dynamique et non statique des ailles apportent un surcroit de puissance. Le catamaran est également doté de turbines biomimétiques de l’entreprise ADV Propulse. Ces dernières permettront de produire de l’électricité « sous kite » (600 W à 6 nœuds) et de propulser (2 x 15 kW en 48 V) le multicoque lorsque les conditions seront incompatibles avec l’envoi de l’aile. Des panneaux solaires sont également en place sur les trampolines, devant le bras avant.

Le catamaran démarre donc sa deuxième carrière et devrait profiter des feux de la rampe – festival Win for Good à Saint-Nazaire, Jeux olympiques de 2024 à Marseille et départ du Vendée Globe aux Sables-d’Olonne. Le Seakite s’offrira ensuite une double transat 100 % green pendant l’hiver 2025/26.

Partagez cet article