B.A. BA du cata

B.a.-ba du cata : Bien acheter son multicoque d’occasion

Publié le 01 juin 2016 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "B.A. BA du cata"

Neuf ou occasion ? Un débat qui revient souvent dans les cockpits, sur les pontons et les forums. Si vous avez les moyens et que vous tenez à disposer d’une unité dernier cri que vous personnaliserez à l’envi, pas d’hésitation, signez avec un constructeur… Mais si votre budget est plus limité, l’occasion permet de naviguer avec des mètres en plus, et donc plus de cabines, plus de volume. Bref, vous pourrez naviguer plus loin et plus longtemps. Aguichant, non ? Sans compter qu’à l’issue d’un programme grande croisière d’un à trois ans, à la revente, vous retombez presque sur vos pattes puisque les principales années de décote sont les dix premières. Pour autant, pas question de se jeter sur le premier multicoque que vous dénicherez, sous peine de quelques déconvenues. L’achat d’un bateau – à moins qu’il s’agisse d’une très petite unité – mérite quelques précautions avant de dégainer le chéquier. Suivez avec nous les douze points clés avant de signer !

Choix du modèle

Parfois, l’occasion fait le larron, c’est bien connu… Reste que les multicoques les plus populaires – Lagoon, Fountaine Pajot, Leopard, Catana, Outremer, Privilège, etc. – sont ceux qui se revendent le mieux. Dans le doute, optez de préférence pour l’un deux.

Catamaran d'occasion

Millésime

Ce n’est pas l’âge du capitaine qui nous intéresse ici, mais celui du bateau… Moins de 10 ans, pas grand-chose à craindre si ce n’est le changement des voiles, si ce n’a pas été fait. Un catamaran de 20 ans, comme ce Privilège, ...

Article paru dans le numéro 177. Pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article