Technique

Alarmes de bord

Créez une alerte e-mail sur le thème "Technique"

Au moment où l’on ferme son navire, de multiples vérifications sont nécessaires : l’accroche du mouillage, la ventilation, l’électricité, la pompe de cale, etc. Puis on part et on laisse son bateau… tout seul ! Avec l’apparition des GPS, d’Internet et des smartphones, des systèmes de surveillance à distance ont vu le jour. Ainsi, les systèmes Watchingman, Yacht Sentinel, Yacht Safe et Siren Marine, entre autres, proposent une géolocalisation et le contrôle de votre bateau accessible depuis votre ordinateur, tablette ou smartphone où que vous soyez pourvu que vous ayez une connexion Internet. Sur une application ou sur un site, vous avez accès aux différentes fonctions de vigie et d’alerte, que vous pouvez paramétrer selon vos besoins. Ces systèmes ont plusieurs niveaux de fonction. Dans les applications de base, on retrouve les fonctions essentielles comme : la position GPS du bateau et sa route, une alerte si le bateau sort du périmètre de sa zone d’amarrage, une alerte sur le niveau des batteries. Puis différentes formules et options sont possibles avec les capteurs additionnels que l’on peut installer au fur et à mesure. Le système va réagir et vous prévenir, un peu comme si un équipier était resté à bord.

Une installation facile

Ces kits sont composés d’une unité centrale GPS (boîtier de quelques cm2) et de capteurs à répartir dans le bateau. La boîte, qui contient une carte SIM déjà intégrée, se branche sur le parc batteries. Elle va, à partir du moment où elle est activée, transmettre la position et la route du bateau, le niveau des batteries, et trois ou quatre autres infos selon les modèles. C’est elle qui fait l’interface avec les capteurs et envoie les informations sur votre terminal (téléphone ou PC) via le réseau téléphonique. Pour éviter les surprises, un forfait annuel est prédéfini. La première année, il est inclus dans le prix d’achat, puis un forfait allant de 50 à 150 € prend le relais. La boîte ne peut être placée sous une épaisse plaque de métal, car cela peut réduire la réception cellulaire. Sa consommation très faible (20 à 30 mA) permet de fonctionner des mois en mode veille, et quelques semaines si les signaux sont ininterrompus. Les différents capteurs sont sans fils et munis d’une pile. Selon les systèmes, on peut en placer jusqu’à une quinzaine dans le bateau. On peut en mettre sur les portes ou les panneaux ouvrants pour détecter leur ouverture, ceux à infrarouge détectent une présence, des thermiques dans les cabines et les cales moteurs indiquent une température anormale, une sonde en fond de cale détecte une montée des eaux… Une sirène peut être installée, connectée et paramétrée, elle pourra alerter les alentours d’un problème sur votre bord. Enfin, sur certains modèles, 2 ou 3 connexions sont libres pour activer à distance des interrupteurs mettant en fonction les appareils choisis. L’installation est assez facile à réaliser pour celui qui bricole un peu, mais, dans le cas d’une installation plus ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article