‹ Retour essai

Astus 22.5 - Pour l'amour de la glisse

Avec ce modèle, le constructeur Astus Boats achève le renouvellement de sa gamme. Tous les modèles – le 14.5, le 16.5, le 20.5 et désormais le 22.5 – arborent la signature prestigieuse de VPLP. L’Astus 22, présent depuis 12 ans, s’est éclipsé sans surprise. Quant au 24, il figure encore un temps au catalogue, mais s’apprête à tirer sa révérence. Le positionnement du chantier est donc plus que jamais le petit multicoque transportable, simple et accessible.

Lieu de l’essai : La Trinité-sur-Mer, France
Conditions : vent d’ouest 12 à 16 nœuds, mer peu agitée


Le timing était très serré pour que nous parvenions à publier cet essai dans ce numéro : de fait, Jean-Hubert Pommois, fondateur et dirigeant d’Astus Boats, nous a accueillis à bord de son tout nouvel Astus après une journée seulement de tests chantier… Pari risqué mais gagné, puisque ce 22.5 s’est avéré particulièrement bien né. Pour commencer, nous avons été vernis par la météo ; ce mois de juillet en Bretagne s’est révélé frais, humide et très venté… mais nous avons pu profiter, le temps d’une journée, d’un franc soleil et d’une brise idéale de 3 à 4 Beaufort.

Design moderne

Nous découvrons l’Astus 22.5 au corps-mort, quasiment sous le fameux pont blanc de Kérisper. Les étraves fortement inversées, les redans marqués et les livets de pont plongeants à l’avant évoquent immédiatement la performance – la VPLP touch est à l’œuvre. Le mât est élancé (le profil mesure 9 mètres) et la plate-forme reste stable grâce à un dièdre peu marqué. La coque centrale parvient à concilier une flottaison étroite et une belle largeur au pont. Les flotteurs, avec 1 150 litres, affichent un ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article