‹ Retour essai

OUTREMER 51’ L’aboutissement d’un catamaran de grande croisière rapide

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Lors de l’essai du 49’ à l’issue du salon de Cannes 2009, nous avions été impressionnés par les qualités dynamiques de ce premier Outremer nouvelle génération ; l’apparition au printemps 2013 d’une version rallongée témoigne de l’évolution du chantier de la Grande Motte. Il ne s’agit pas seulement d’un restyling de surface, l’approche technique de cette plate-forme GT dédiée à la croisière moderne a aussi progressé.

Une filiation assumée

Avec le 40-43’, l’atelier Outremer, sous la houlette de Gérard Danson, concrétisait l’intuition d’un catamaran familial visionnaire. Simple, agréable à piloter, fiable, accessible et joli. Cette GTI nautique connut un succès commercial légitime et reste aujourd’hui une star de l’occasion. Que serait-il advenu d’une déclinaison avec mât rotatif et présentation sport ? Nul ne le sait, le patron d’alors n’aimait pas ces "frivolités" high-tech coûteuses ! Ceux qui ont osé ces évolutions (Yanneraud 43’ et Wally Wallou 45’) ont découvert le potentiel inexploré de carènes et d’appendices magiques en dépit de leur rusticité et d’une allergie chronique à la charge.

Essai Outremer 51

Comme tous les modèles de la nouvelle génération, le 51' dispose d'une barre à roue, mais également de barres franches en option.

Héritage et vision commerciale

La reprise d’une marque de bateaux à forte connotation "performance" exige doigté et vision de l’avenir. La disparition brutale du fondateur en 2005 laissait une génération de propriétaires orpheline, d’autant que l’architecte n’avait nullement préparé la poursuite de l’aventure créatrice et industrielle. Après quelques errements, Outr...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article