Multicoque

Un multi, combien ça coûte ? - Multicoque Mag a enquêté pour vous !

Créez une alerte e-mail sur le thème "Multicoque"

Acheter un multicoque n’a jamais été un acte très raisonnable, convenons-en, mais c’est une folie qui est peut-être « l’extrême limite de la sagesse » tentet-on de se rassurer en citant Jean Cocteau. Alors, après avoir été séduit, qui par une ligne à couper le souffle, qui par des aménagements intérieurs et extérieurs à convertir le pire des workaholiques en hédoniste convaincu, qui par une promesse de performance et de transats records, le sujet du coût de cette folie est très vite abordé. Force est de constater que les prix standards affichés par les chantiers ne correspondent pas à des multicoques prêts à naviguer, et encore moins à partir pour un tour du monde. A sa décharge, le nautisme n’a pas l’exclusivité de ce type de pratiques, les marques automobiles faisant office depuis longtemps de référence en la matière. Nous aurions pu penser que les multicoques affichant des prix à six chiffres auraient adopté les codes de l’industrie du luxe. Que nenni ! Si vous avez – par pure curiosité pour ma part – consulté la liste d’options sans fins d’une Porsche, alors vous aurez compris que nul univers n’échappe à la loi du marché, aux techniques de marketing les plus efficaces.

Le fameux « prix public à partir de… » 

Pourquoi ? Parce que notre « logiciel » mental semble invariable. Le réflexe est devenu quasi pavlovien, nous comparons d’abord les prix publics des différents modèles qui ont retenu notre attention et excluons d’office tout écart trop important, aussi bien à la hausse (trop cher) que parfois à la baisse (suspicion de non-qualité). Cela a donc conduit tous les chantiers à adopter l’inventaire standard le plus ascétique possible, en simplifiant à l’extrême, parfois jusqu’à l’incongru – multicoque sans voiles, pas mis à l’eau…) – afin de minorer autant que possible le fameux « prix public à partir de… ». A moins que ce ne soit l’inverse ? Nous comparerions car nous savons que tout le monde s’est aligné sur un standard « a minima » ? Peu importe en fait qui de l’œuf ou de la poule, du chantier/concessionnaire ou de l’acquéreur/skipper, a poussé le premier à ce dépouillement des inventaires dits standards ? Nous nous garderons bien de juger. Et nous nous réjouissons même, au contraire, de reconstituer pour vous le prix d’un multi vraiment « prêt à partir ».

Pour illustrer l’alignement des chantiers les plus importants, nous avons arbitrairement choisi la taille de 45 pieds – car au coeur du marché. Lagoon, Fountaine Pajot, Bali, Leopard et Nautitech proposent leurs modèles avec moins de 4,5 % d’écart autour du prix moyen établi à 465 210 € HT, pour des tailles qui ne varient que de 2 % autour d’un gabarit médian mesuré à 13,71 m. C’est donc une compétition acharnée que se livrent les cinq plus gros acteurs du secteur en volume, alors que les outsiders se différencient par une offre très attractive tel l’Aventura 44, plus exclusive chez Outremer avec son 45 ou en confrontation frontale – bien qu’étant le seul à proposer trois ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article