Catamaran

Sur la route de Magellan - Le catamaran de Jimmy sera électrique !

Créez une alerte e-mail sur le thème "Catamaran"

En 2010, j’ai vendu Aventura III – un Ovni 435. A 70 ans, je me suis dit qu’il était peut-être temps de raccrocher. Cela n’a pas duré longtemps… En 2013, alors que l’accélération du changement climatique faisait de plus en plus écho aux oreilles de ceux qui étaient prêts à écouter, j’ai décidé de reprendre un bateau pour tenter de franchir le passage du Nord-Ouest. Cet endroit est décrit par les scientifiques comme un marqueur fort du climat mondial, tout ce qui s’y passe finit par se propager au reste du monde. J’ai réussi le transit de ce passage maritime autrefois infranchissable, qui s’ouvre maintenant en raison des conséquences du changement climatique. J’ai également vu les conséquences du réchauffement climatique sur la population locale. Une fois la mission accomplie, en 2017, j’ai vendu Aventura IV – un Exploration 45.


Mais pas pour longtemps, car, trois ans plustard, avec le changement climatique qui avait encore dépassé les pires prédictions, j’ai décidé de suspendre ma retraite un peu plus longtemps afin d’essayer quelque chose de complètement différent. Comme faire le tour du monde sur un bateau entièrement électrique, en suivant la route du premier tour du monde, réalisé il y a 500 ans.
Encore une fois, ce projet a pris ses racines dans ma profonde préoccupation quant à l’état de l’environnement, et surtout celui des océans. Au cours de mon premier voyage autour du monde entre 1975 et 1981, j’ai eu la chance de visiter beaucoup mouillages où la nature était encore vierge. Je suis retourné dans bon nombre de ces endroits dans les années qui ont suivi, et, presque partout, des Tuvalu à l’Alaska, j’ai été choqué de constater les processus destructeurs causés par le changement des conditions climatiques.


L’Outremer 45 de Jimmy Cornell se passe de tout équipement thermique, et emprunte des éléments au 4X.
Le constructeur proposera ce modèle sous le vocable 4E. Une autre version avec groupe électrogène sera baptisée 4H.

Ma préoccupation concernant l’état des océans a été fortement influencée par mes propres observations au cours de 45 années de navigation sur tous les océans du monde, qui ont été régulièrement confirmées lors des recherches sur les conditions météorologiques mondiales lorsque je mets à jour mes différents livres. Pour tous ceux qui de nos jours projettent un voyage plus long, les plus grands changements concernent notamment l’augmentation de la fréquence des cyclones extra-saisonniers, les saisons cycloniques tropicales elles-mêmes sont désormais moins clairement définies, et des régions du monde où elles n’avaient jamais eu lieu avant sont désormais touchées par des tempêtes.

Dans le Pacifique Sud, la saison des cyclones dure maintenant plus longtemps que par le passé, dans la mer des Caraïbes, un ouragan s’est produit fin novembre, et dans la mer de Corail, des cyclones extra-saisonniers ont été enregistrés jusqu’en juin, juillet et même septembre. Dans le Pacifique Nord-Ouest, la fréquence et la force des ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article