salon nautique

Salon International du Multicoque 2016

Créez une alerte e-mail sur le thème "salon nautique"

Une soixantaine de multicoques habitables – catamarans et trimarans, allant de 33 à 70 pieds (soit de 10 à 21 mètres de longueur), à voile mais aussi à moteur, venant du monde entier – seront présents au Salon international du multicoque. Petit tour d'horizon des bateaux et chantiers que vous allez pouvoir découvrir cette année.

Salon International du Multicoque 2016

Les nouveautés

Salon International du Multicoque 2016 ponton

Bali 4.0

Le Bali 4.0 sera forcément une des attractions de ce salon. Depuis son lancement et sa présentation au Nautic de Paris, où ses spécificités ont beaucoup intrigué visiteurs comme professionnels, le bateau a été essayé par les journalistes de Multicoques Mag. Un essai complet est à découvrir dans le numéro que vous tenez en main…

Salon International du Multicoque 2016 Bali 4.0

Lagoon 42

On l'a découvert pour la première fois au salon de Düsseldorf en janvier dernier, puis à Miami en février. Mais le Salon du multicoque sera l'occasion de découvrir le Lagoon 42 pour la première fois à flot en Europe. L'essai complet de ce bateau très attendu est d'ores et déjà prévu et est à découvrir très prochainement dans Multicoques Mag. En attendant, voici déjà en 10 points les premiers éléments que notre essayeur maison a pu relever lors de ses différentes visites sur les salons :
1 : L’accès aux plages arrière depuis le quai ou en annexe a été particulièrement soigné, de même que la sécurité de la remontée à bord des nageurs. L’échelle de bain est à toute épreuve
2 : Le designer Patrick le Quément a collaboré au lissage de la silhouette du 42’, l’optimisation du devis des masses à 12 t constitue un bon résultat compte tenu du volume et du confort interne. La nervure interne du bordé, déjà observée sur le 450 S, améliore le franchissement, la perception frontale et autorise un accès semi-island aux lits avant
3 : Le pied de mât est emplanté en position centrale pour un meilleur centrage des poids. La bôme plus courte simplifie la manœuvre de la GV, l’élancement du plan de voilure favorise le haut de la grand-voile à corne . L’augmentation du triangle avant redonne du punch au solent autovireur et permet un choix élargi de voiles de portant.
4 : Le grand carré extérieur avec banquette arrière permet d’accueillir facilement 8 convives autour d’une table totalement protégée des conditions extérieures ; en face, un canapé méridienne pour la détente.
5 : Le poste de barre très avancé reste parfaitement intégré à la vie du bord ; il offre une perspective nouvelle. L’accès au toit du roof et à la bôme est pratique, la rupture de niveau avec le cockpit est faible, la communication barre-cockpit-carré est optimisée.
6 : La nav-station entièrement repensée accueille un espace de manœuvre (debout) en pied de mât : ergonomie créative et lisibilité sont perceptibles.
7 : La voile d’avant à tout faire est bien sûr le solent autovireur ; sa surface et son rendement sont améliorés, mais l’usage reste aisé.
8 : Le recul du mât réduit significativement le tangage.
9 : En option, un bout dehors permettra d’amurer un grand Code 0 ou un spi asymétrique de ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article