Location

Partir en grande croisière, ou comment vivre son rêve grâce à la location longue durée…

Créez une alerte e-mail sur le thème "Location"

Lorelei et Arnaud ont le rêve de longues navigations en catamaran. Mais voilà : ils n'ont ni le temps ni les moyens de vivre cette belle aventure. Pas le temps ? Pas les moyens ? Pas si sûr…

L’histoire a commencé par notre rencontre sur un bateau. Nous pratiquons tous les deux des sports de glisse, Arnaud régatait à bord de son Surprise, et je me suis rapidement prise au jeu de cette activité passionnante.

Nous partageons aussi depuis longtemps le rêve de partir vivre une aventure sur l’eau, et si possible en catamaran, mais, au vu de notre situation, nous avons beau tourner la chose dans tous les sens, nous ne sommes pas en mesure d’acheter le multi de nos rêves. Nous sommes donc bien obligés de nous avouer que ce rêve mettra du temps à se réaliser…

Et puis, il y a le travail : pour Arnaud, l’idée de partir 1 an ou même 6 mois représentait un risque trop élevé pour le moment, par rapport à son activité. Pour Lorelei, difficile de marquer une si grande pause dans son premier travail à la suite de ses études…

En janvier 2017, alors que nous nous promenons sur les quais du Marin en Martinique, Arnaud déclare innocemment : “6 mois, c’est trop, mais on pourrait partir 3 mois à la fin de l’année ?” L’idée était actée !

Dès notre retour à la maison, c’est parti, nous nous lançons dans la préparation de notre projet : découvrir l’arc antillais pendant 3 mois. Pour l’anecdote, c’est également l’année de notre mariage, et, il faut bien l’avouer, nous passons plus de temps à préparer notre projet de bateau que celui-ci !

NOS RECHERCHES

En tant que fidèles lecteurs de Multicoques Mag depuis plusieurs années, nous avions lu quelques articles sur des locations longue durée, généralement sur des durées de 6 mois à 1 an. Au vu des tarifs que nous relevions dans ces différentes expériences, nous avons naïvement fait un ratio qui nous faisait espérer un prix raisonnable. Las, après quelques contacts avec des agences de location, les prix proposés étant deux fois supérieurs à notre budget, nos espoirs se sont vites envolés.

Nous décidons alors d’appeler le rédac’ chef de MulticoquesMag pour lui faire part de notre désarroi. Il nous réoriente vers d’autres agences, et nous encourage à poursuivre nos recherches. C’est alors qu’on nous explique que la période recherchée (décembre, janvier, février) est la saison la plus onéreuse, et donc hors de notre budget. Il vaudrait mieux s’orienter sur les périodes d’avril à juin ou d’octobre à décembre, pour bénéficier de tarifs plus raisonnables.

Préférant esquiver l’automne breton que le printemps, nous choisissons, pour la suite de nos recherches, la période d’octobre à décembre. Un soir de plein hiver alors que la cocotte-minute tourne à plein régime, un mail s’ouvre sur l’ordinateur. LE devis que nous attendions est là, nous avons trouvé notre bateau.

NOTRE TROUVAILLE

Après quelques négociations sur le début et la fin de période et le choix des options (rachats de franchise, assurance annulation), ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article