Multicoque de l'année

Motorisation électrique en grande croisière : pour ou contre ?

Créez une alerte e-mail sur le thème "Multicoque de l'année"

Je suis pour

Par Gilles Reigner, managing director du chantier Catathai

Je suis un technicien, j’aime les défis techniques ! Lauréat en 2003 du concours du ministère de la Recherche (création d’entreprise de technologie innovante), j’ai créé quelques années plus tard une société de fabrication de systèmes sonores ultra-plats à faible consommation fonctionnant par propagation de vibrations issues de céramiques ; déjà la dynamique des structures, l’électronique et l’électricité ! J’apprécie le calme et les odeurs marines. Autant dire que les bruits et vibrations des moteurs à gasoil de nos multicoques ainsi que leurs nuisances me rebutent. C’est dans ce but que nous avons validé l’option électrique pour notre nouveau Catathai 50’, marin et confortable. Au-delà du confort, les critères de fiabilité, de sécurité, de maintenance aisée sont essentiels pour des bateaux de grand voyage. Bien que des solutions avec de plus hautes tensions existent, le choix du 48 V en courant continu me paraît aujourd’hui le plus pertinent : ce choix de TBTS (très basse tension de sécurité) inférieure à 50 V est plus sécurisant. L’assemblage et l’utilisation de pièces classiques (Victron, Fisher-Panda…) disponibles dans le monde entier limitent l’angoisse de la panne, évitant le dédoublement du parc batteries. Dans les pays chauds, comme la Thaïlande, la durée de vie des batteries traditionnelles ne dépasse pas 2 ans et l’approvisionnement en gasoil est problématique (peu de marinas, et un carburant de piètre qualité). La génération électrique pallie ces difficultés, et la présence du groupe 13 kW rassure et renforce la charge des panneaux en cas d’utilisation prolongée des moteurs sur plusieurs jours. Concernant la durée de vie des batteries : le choix d’accumulateurs dits "Lithium" (en fait Lithium Fer Magnésium Phosphate – LiFeMgPo – aujourd’hui) s’avère pertinent à plusieurs titres : plus de 4000 cycles de recharge à 80 % de décharge (soit plus de 10 fois la durée de vie d’une batterie au gel) ; une réduction de poids de 50 % à capacité équivalente (une 140 Ah fait moins de 20 kg), décharge profonde possible, pas de maintenance, performances sensiblement équivalentes de 10 à 45°Celsius. Il reste un problème non résolu : celui du recyclage du lithium ! La diminution de capacité du réservoir de gasoil se justifie par les deux autres possibilités de recharge du parc batteries : solaire et hydrogénération par les moteurs électriques à la voile. Pour la ligne d’arbre classique de ce bateau, le comparatif des poids est le suivant :

Type

motorisation

batteries

générateur

tanks

contrôleurs/convertisseurs

Gasoil

2 x 33 CV = 332 kg

2 x 140 Ah + 2 x 70 Ah = 108 kg

5 kW 220 AC = 165 kg

2 x 300 l = 504 kg

25 kg

Elec

2 x 12 kW = 130 kg

10 x 140 Ah Li = 214 kg

13 kW 48 VCC = 226 kg

2 x 200 l = 336 kg

50 kg

 

A fonctionnalité et autonomie équivalentes, un ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article