Course au large

Les multicoques classiques débarquent en force dans la Classe Rhum !

Publié le 20 juillet 2018 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Course au large"

Il y a bien sûr les 5 Ultim, les 6 Multi50’, les 24 Imoca (!), les 50 Class 40 (!) et les 17 class Rhum monocoques, tous porteurs d’une belle histoire individuelle et souvent collective, et, en souhaitant à chacun de réaliser son rêve, permettez à votre serviteur de donner un coup de chapeau spécial à tous les multicoques engagés. Les extravagants Ultim évidemment, avec leur puissance démoniaque, leur grâce, leur agilité, leur exclusivité. Les Multi50’, qui ont abandonné leurs frères plus âgés non pourvus de foils monotypes nouvellement autorisés, et tentent de conquérir la place laissée vacante par les éblouissants et dangereux Orma. Ces magnifiques 50’ sont des engins qui méritent un développement à la hauteur de leur potentiel. Ils sont presque raisonnables financièrement, et ne nécessitent pas une écurie de course pour les accompagner tout en générant des émotions fortes pour leurs équipages et les spectateurs de parcours inshore. A l’occasion de cette édition des 40 ans, je vous invite à saluer les 20 multicoques de la classe Rhum Multi, tout particulièrement les 8 Golden Oldies de plus de 25 ans… et à jeter vos casquettes en l’air en l’honneur des 5 vénérables qui étaient déjà là pour les éditions des années 80, il s’agit de : Sterec-Aile Bleue de Christophe Bogrand, déjà engagé en 1982 sous le nom de Cga-Gigi par Yves Gallot Lavallée (Newick Creative 42’ construction Le Jelloux) ; l’A Capella Bilfot (ex-Friends and Lovers de Phil Stegall appartenant à Jean-Paul Froc, construction Greene/Stegall), qui fêtera son 4e départ du Rhum dans les mains de Thierry Duprey du Vorsent ; Acapella-Soreal de Charlie Capelle hisse la barre d’un cran avec une 5e participation (ex-Télégramme de Brest, construit par Walter et Joan Greene) ; Happy se lancera avec Loick Peyron (vainqueur de l’édition 2014) dans sa seconde participation, il s’agit de l’ancien A Capella personnel de W. Greene construit après la perte d’Olympus, le vainqueur légendaire du Rhum 98 ! 3 sisterships en état collection au départ sur les 4 survivants de cette famille événement (Humdinger est aux USA) ! Pir2, un des premiers trimarans foilers (Sylvestre Langevin ex-Lessive St Marc de Denis Gliksman) sera là également, comptant le même nombre de participations qu’ACapella, dont 2 avec Etienne Hochedé (90-94-98-2014-2018). Olmix (ex-Crêpes Whaou 1) prendra le départ avec Pierre Antoine, il s’agit là d’un bateau star de la Multi 50’ qui a tout gagné avant l’apparition des prototypes 2génération et vient d’entrer en catégorie Golden Oldies (plus de 25 ans). Resadia-M’Pulse (Cabon/Capelle) franchira la ligne pour la deuxième fois consécutive dans les mains de Pierrick Tollemer, son challenge est d’améliorer son temps de 2014 en préservant ce joli bateau en composite bois époxy (flotteurs sandwich). Franck Sainte-Marie mènera l’inoxydable Branec IV de Roger Langevin (ex-Dupon Duran II au palmarès interminable) ; attention, il s’agit d’un des 3 Formule Seatec construit par l’équipe ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article